Travaux pratiques pour un mieux vivre

Éloges de la bienveillance de Jasmin Roy 

Denis-Daniel Boullé
Commentaires
JASMIN ROY
On connaît tous Jasmin Roy. Comédien, animateur, il a mis sur pied une fondation pour lutter contre les harcèlements de tout ordre faits aux enfants et aux adolescents, en intervenant dans les écoles et les collèges. Lui-même a raconté combien il avait souffert à l’adolescence d’être rejeté, et comment il s’en était sorti par des biographies confessions. Éloges de la bienveillance s’inscrit dans la droite ligne de ce que l’auteur a suivi comme démarche pour aller mieux et il nous livre aujourd’hui ses secrets. 
 
Bien sûr, nous sommes aujourd’hui envahis par des conseils pour mieux-être, mieux-vivre, ce que l’on considère être de la psycho-pop. Livres, émissions de télés, documentaires. Tous les médiums sont convoqués pour nous donner des trucs, des recettes pour tenter de nous rendre plus heureux avec nous-mêmes et avec les autres. À chacun de déterminer, dans cette multiplication de guides vers l’épiphanie de soi-même, ce qui lui conviendra le mieux. Peut-être dans celui que vient d’écrire Jasmin Roy.
 
« Je voulais faire quelque chose de simple et d’accessible à tout le monde, éviter que cela ne s’adresse qu’à une élite, pour démontrer que chacun pouvait s’il le souhaitait faire ce travail sur lui-même et améliorer sa perception de lui-même et avoir de meilleure relation avec les autres », confie Jasmin Roy lors d’une entrevue au téléphone. L’objectif est simple et se fonde non seulement sur l’expérience personnelle de Jasmin Roy mais aussi par des lectures et des recommandations pour améliorer et cultiver de saines habitudes émotionnelles et relationnelles. «Nous voyons que tous les rapports sur l’éducation mettent en avant le fait que nous devons travailler sur les aptitudes émotionnelles et relationnelles des enfants mais aussi des enseignants. Comment un enseignant qui n’est au fait de ses émotions et de son fonctionnement dans les relations peut être vraiment efficace face à des enfants qui présentent des troubles?», avance Jasmin Roy. En fait, mieux se connaître et autoréguler ses émotions avant de s’occuper de celles des autres, pourrait-on résumer ainsi. Comment sauver quelqu’un de la noyade si l’on ne sait pas nager. 
 
Pour le communicateur, nouvelle couleur à sa palette, il faut aussi s’intéresser à notre santé mentale. «On ne cesse de nous rappeler les bienfaits de manger sainement, de bouger, de faire de l’exercice, pour vivre en santé et plus longuement, mais on s’intéresse moins à la santé émotionnelle. Et pourtant l’on sait que la santé mentale a aussi un lien avec la santé physique. Ce n’est pas suffisant de bien manger ou de courir si nous ne sommes pas à l’aise avec nos émotions et dans nos relations, continue Jasmin Roy, et donc il faut aussi se pencher sur cette dimension-là et s’en occuper de la même façon qu’on fait attention à notre alimentation ou encore à la nécessité de bouger».
 
Bien sûr, le livre peut accompagner chacun dans une meilleure façon d’être plus heureux avec soi-même et avec les autres. « Tous les exercices que je propose, d’une part, je les ai expérimentés pour moi-même et j’en ai vu les bienfaits, mais aussi ils proviennent d’études scientifiques menées et testées. Je n’invente rien. J’essaie seulement de rendre cela le plus accessible à tout le monde, termine Jasmin Roy. Je sais aussi que nous avons eu aussi des traumatismes qui demandent que l’on consulte des spécialistes pour aller mieux, et ce livre n’est pas un manuel de guérison de toutes les blessures, mais c’est peut-être une introduction pour mieux prendre de soi et se tourner vers les ressources qui existent si ce n’est pas suffisant ». 
 
Jasmin Roy est heureux de voir que la fille de l’homme d’affaires Paul Desmarais s’est jointe à la Fondation. « Je ne suis pas allée chercher Sophie Desmarais, c’est elle qui m’a contacté car au cours de son adolescence, elle a été victime d’intimidation et elle en a beaucoup souffert. Et bien sûr, j’ai été ravi qu’elle décide de collaborer avec la Fondation pour mener à bien des projets que nous avons », se félicite Jasmin.
 
La philanthrope a fait un don de 2 millions de dollars à l’organisme fondé par l’animateur et qui porte aujourd’hui le nom de Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais. Jasmin Roy dédie d’ailleurs son livre Éloges de la bienveillance à celle qui l’appelle : «Son ange gardien». 
 
Éloges de la bienveillance, Cultivez de saines habitudes de vie émotionnelles et relationnelles, 190 p, Éditions Michel Lafon 2018