Jusqu'au 13 janvier

«Les crèches de mon père»

André-Constantin Passiour
Commentaires
Les crèches de mon père

«Vous voudrez crécher sur place, je vous le jure! Plusieurs artistes invités, des crèches nouvelles et inédites par centaines, des histoires,des traditions. Venez découvrir pourquoi la piniata est associée à Noël ?

vietnamAmusez-vous dans notre grand carré de sable créer une crèche éphémère avec des roches et du bois perdu des Îles de la Madeleine. Respirez une crèche en chocolat. Attardez-vous au poste d'écoute pour entendre en primeur la chanson écrite et interprétée par Stéphane Côté, intitulée «S'il revenait» ou chantez autour du piano à queue ou prenez le temps de colorier la crèche de Laurence Colbert et plus encore!  Joyeuses Crèches - Dominick Trudeau et artistes invités à la  Maison de la culture Mercier», d’écrire le metteur en scène Dominick Trudeau sur sa page Facebook.
 
Dominick Trudeau, évidemment, est mieux connu pour son rôle de metteur en scène pour des spectacles, des galas et à la télévision depuis 30 ans maintenant. De Mario Pelchat à Jean-François Breau, d’Isabelle Boulay à Marie-Denise Pelletier et tant d’autres artistes, leurs spectacles ont été signés par M. Trudeau qui a signé nombre de galas comme ceux de Juste pour rire, Excellence de La Presse, Métrostar et j’en passe. Mais depuis 2011, Dominick Trudeau fait le tour de galeries, de centres culturel et d’art avec son exposition «Les crèches de mon père».  Cette passion des crèches, Dominick Trudeau en hérite lorsque son père Jules décède, il y a une dizaine d’années, et les lui lègue. D’ailleurs, on pourra lire, en début d’exposition, une touchante lettre posthume qu’a rédigé M. Trudeau à son père. Trudeau père, mais aussi une tante de Dominick, Céline qui était missionnaire religieuse, ramenaient des crèches de ses voyages. C’est ainsi qu’au fils des ans, cette collection s’enrichissait d’œuvres des quatre coins de la planète… 
 
indien«Pour la plupart, ce sont des crèches inédites créées par des artistes. Ici, c’est plus l’art qui est mis à l’avant scène plutôt que la religion, d’ailleurs, je ne suis pas religieux, souligne M. Trudeau. […] Je m’intéresse aux crèches parce que mon père les collectionnait. Il s’était monté une collection de plus de 200 crèches. L’exposition de celle-ci tourne d’ailleurs depuis plus de sept ans maintenant dans différents lieux. Puis, j’ai commencé moi-même à en faire la collection et j’y ai intégré des crèches d’artistes de différentes régions du Québec pour une collection d’environ 700  crèches diversifiées !», explique M. Trudeau.
 
En plus de la Maison de la culture Mercier, à Montréal, il y a une autre exposition en simultanée, du 6 décembre au 6 janvier, à la Place des Citoyens, à Sainte-Adèle.
 
Cette exposition, en constante évolution, nous transportera ainsi sur les cinq continents et nous fera découvrir santons, personnages, animaux, traditions, fabulations, créations et couleurs qu’inspire la Nativité aux artistes et artisans de la planète. Tout ceci est tellement fascinant que Dominick Trudeau publie un très beau livre, en 2014, intitulé «Joyeuses crèches» (éditions GID) où on y retrouve certaines des plus belles crèches, mais aussi des histoires sur les traditions alors que Josée di Stasio y va de quelques recettes aussi.
 
Bref, à ne pas manquer durant la période des Fêtes pour s’émerveiller ou pour découvrir des aspects insoupçonnés de cette ancienne tradition de la Nativité !  Non, le Petit Jésus, Marie, Joseph, le bœuf et l’âne ne seront plus vus de la même manière ! 
 
Vernissage de l’exposition «Les crèches de mon père», le 1er décembre, en présence de Dominick Trudeau, dès 14h à la Maison de la culture Mercier, 8105, rue Hochelaga, Montréal. T. 514-872-8755.