APGM

Offrir du soutien pour les pères gais depuis bientôt 35 ans

Logan Cartier
Commentaires
 l’Association des pères gais de Montréa

À l’aube du 35e anniversaire de l’Association des pères gais de Montréal, rencontre avec Sylvain Brunet, l’actuel président

Quand et comment l’APGM a vu le jour?
 
L’association a vu le jour en janvier 1984 suite au cons-tat du grand besoin d’offrir une aide adaptée aux pères gais qui faisaient ou feraient éventuellement leur sortie du placard. Quelques bons samaritains eux-mêmes papas se sont mis au travail, d’abord de réflexion afin de nommer les besoins en soutiens divers, puis de trouver quels services pourraient le mieux y répondre.
 
Quels étaient ces services?

Ils avaient mis sur pied TRANSIT une série de six rencontres durant lesquelles on abordait en petit groupe les sujets préoccupants de ces hommes nouvellement affranchis en les amenant à sortir de leur isolement. Une fois le TRANSIT fait, les participants pouvaient continuer à utiliser le service RELANCE qui consistait à se rassembler une à plusieurs fois par mois pour discuter cette fois en plus grand groupe de divers sujets qui pouvaient aider davantage au cheminement du père gai. Conférences de spécialistes, témoignages et échanges étaient les principaux ingrédients de ces rencontres.
 
Comment les pères gais pouvaient-ils contacter l’association?
 
Une ligne téléphonique fut mise en place pour répondre (dans la plus grande discrétion) aux appels des pères demandant de l’aide, des dépliants et affiches furent déposés ici et là dans la grande région de Montréal dans les CLSC, les bureaux de psychologues ainsi que dans les différents présentoirs des boutiques et bars du Village.
 
En 2018 quelle est la situation ?
 
Depuis sa fondation, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts; la communauté gaie est plus acceptée et plus visible, les réseaux sociaux nous permettent maintenant d’entrer plus facilement en contact avec les gens qui vivent une situation semblable, tout cela a fait changer considérablement les besoins par rapport à l’association, son membership ainsi que la fréquence de ses activités. Y a-t-il moins de pères gais qui font leur sortie du placard? Se dirigent-ils vers d’autres réseaux d’entraide? Ou n’en n’ont-ils simplement plus besoin? Tant de questions nous ont amenés à rafraîchir les formules d’entraide proposées afin de répondre d’avantage aux besoins actuels.
 

 l’Association des pères gais de Montréal

Quels seront les changements apportés?
 
Les petits groupes TRANSIT reprendront donc dans une formule écourtée mais tout aussi bénéfique, puis les soirées RELANCE reprendront de plus belle tous les 2e mardi du mois avec des thèmes des plus intéressants proposés dans de nouvelles formules. De plus, un accompagnement personnalisé peut être offert à ceux qui ne sont pas prêts à se retrouver en grand groupe. La prochaine rencontre aura lieu le mardi 11 décembre au Centre Communautaire LGBTQ+ de Montréal, au 2075 Rue Plessis à 19h30. Pour de plus amples informations vous allez sur apgmqc.wordpress.com ou appelez au 855 237-2746 ou 855 237-APGM ou allez sur la page Facebook APGM L’Association des Pères Gais de Montréal où vous trouverez le détail des prochaines rencontres. Bienvenue à tous !
 
 

Les rencontres ont lieu les 2e mardi du mois au Centre communautaire des Gais et des les- biennes de Montréal (CCGLM), situé au 2075, Plessis, local 110, à Montréal. Activité sociale chaque 4e mardi du mois à différents endroits. 1 855-237-APGM (2746). Visitez apgmqc.wordpress.com Courriel :[email protected]