Coalition des familles LGBT

20 ans et plein de projets

Michel Joanny-Furtin
Commentaires
Coalition des familles LGBT

«Il y a tellement de choses qui ont changé pour nos familles à travers les années», se souvient Mona Greenbaum, directrice générale et cofondatrice de la Coalition des Familles LGBT (CF-LGBT). À ce jour, la Coalition rassemble plus de 1600 familles membres, lesquelles avoisinent la moyenne parentale du Québec soit 1,7 enfant par famille. À chacun de faire le calcul…

Initiée en 1998, la CF-LGBT s’appelait d’abord l’Association des mères lesbiennes (AML) et ensuite la Coalition des familles homoparentales (CFH). En raison des multiples formes familiales au sein de notre communauté, l’organisme se dénomme depuis 2014, la Coalition des familles LGBT.
 
«À travers les années, la Coalition des familles LGBT a accompli des exploits difficiles à imaginer, rappelle-t-elle: l'égalité des droits parentaux et des droits à l'adoption au Québec; l’accès aux cliniques de fertilité partout au Canada, avant tout autre endroit dans le monde», affirme Mona Greenbaum, qui souligne également les partenariats de recherches universitaires mis en place au fil des ans (UQAM, COSUM, SAVIE, etc.).
 
Éducation et formation des professionnels
La Coalition a deux grands volets d’intervention. «Une de nos activités importantes, ce sont les ateliers pour les futurs parents LGBT plusieurs fois par an», explique la directrice générale de la CF-LGBT. «C’est à chaque fois une grosse organisation en termes de logistique et de coordination autour d’une vingtaine de conférenciers, ici et dans les régions grâce au soutien du Bureau de lutte contre l’homophobie.»
 
«Groupe de soutien et de défense des droits, notre travail principal, c’est la formation des professionnel.le.s. À ce jour, nous en avons ainsi formé plus de 25 000 : enseignant.e.s, médecins, travailleurs sociaux, psychologues. Ces six derniers mois, nous avons réalisé plus de 150 formations, soit 3000 personnes. Et une session de formation est en préparation pour le SPVM (Service de police de la Ville de Montréal)», précise Mona Greenbaum. «Nous formons aussi les futur.e.s professionnel.le.s auprès des facultés des sciences de l’édu-cation. On y aborde la diversité familiale, mais aussi les enjeux des jeunes trans et non binaires, le coming-out, la transphobie et l’homophobie en milieu scolaire, etc.».
 
Réformer le droit de la famille
«Nous poursuivons notre travail pour la reconnaissance sociale et légale d’une communauté de plus en plus diversifiée, avec des parents queers et trans, des familles poly-parentales, etc.». La Coalition des familles LGBT compte bien porter plus loin sa vision très ouverte de ce qu’est une famille lors de la réforme annoncée du droit de la famille où l’organisme espère bien intervenir dans les débats.
 
La Coalition des familles LGBT vient juste de lancer une campagne de financement. Pour faire un don: par chèque à l’ordre de la Coalition des familles LGBT (3155, rue Hochelaga, bureau 201, Montréal, QC, H1W 1G4) ou via PayPal sur le site de la Coalition www.famillesLGBT.org dans la section des dons.