La saison des salons de l’autos

Une succession de nouveautés

Denis-Daniel Boullé
Commentaires
Porche

Le salon de Los Angeles et le salon de Paris auront offert un joli aperçu des véhicules qui rouleront sur nos routes demain et même après-demain. 

porcheLe salon de Los Angeles et le salon de Paris auront offert un joli aperçu des véhicules qui rouleront sur nos routes demain et même après-demain. 
 
Bien entendu, tous les constructeurs rivalisent en proposition de véhicules hybrides, hybrides rechargeables et électriques. Même BMW a présenté son coupé Z 4 M40i (M pour la division sportive de BMW et i pour tout électrique.
 
Les nouveautés se succèdent. Pour certaines, deux incertitudes subsistent. Quand seront-elles distribuées sur le marché? Et le Québec et le Canada seront-ils ou non exclus dudit marché? Parmi elles, un Jeep Wrangler pickup à son ca-talogue. Dans les années 80, une version avec boîte arrière avait connu un franc succès. Cette nouvelle mouture risque de trouver preneur facilement.
 
Porsche passe au bleu
Après avoir apporté quelques retouches à son VUS intermédiaire Maican, Porsche a dévoilé la nouvelle génération de son grand VUS, le Cayenne. Visuellement, il ne sera pas différent de la génération précédente, seules les parties arrière et avant témoignent des modifications esthétiques.
 
 
 
En revanche, les concepteurs veulent privilégier l’essence sportive de la marque, avec une carrosserie qui fait appel en grande partie à l’aluminium et en truffant ce gros Porsche de toutes les technologies existantes, comme le système adaptatif de conduite semi-autonome. En gros, ce dispositif vous permet de prévoir trois kilomètres à l’avance l’état de la route qui vous attend. Et bien entendu, la liste des options au catalogue est longue, mais vous pouvez ainsi construire votre Porsche à la carte.
 
Enfin, un Cayenne hybride rechargeable sera disponible dès le printemps prochain. Avec une autonomie de 44 kilomètres en mode uniquement électrique, il se montre toutefois plus économique à l’usage et pourra aussi être disponible avec des roues arrière directionnelles ce qui améliorera grandement sa maniabilité en ville.
 
Électricité, toujours pour un modèle qui sera en production l’an prochain. Basé sur le concept du Mission E Cross Turismo, on connaît aujourd’hui son nom, la Taycan. Faux coupé à hayon, la Taycan toute électrique affiche résolument la carte sportive par ses lignes ramassées, comme une 911 étirée.
 
Kia: la Forte, une valeur sûre
On aime la marque Kia qui a su en quelques années s’imposer comme un joueur incontournable tout comme sa sœur, la marque Hyundai. Fini, les sourires entendus en entendant prononcés ces deux noms. Les Coréens nous impressionnent et font preuve de leadership, par exemple avec la Soul, pas encore inégalée par les autres constructeurs. La sous-compacte Forte qui, après le VUS Sorento, est le deuxième véhicule le plus vendu au Canada, revient pour 2019 dans une nouvelle mouture. Construite sur une nouvelle plateforme plus rigide, joliment redessinée, elle pourrait devenir une adversaire de taille pour les concurrentes japonaises, les Corolla, Civic et autres Sentra nées au pays du soleil levant. D’autant qu’elle en offre plus pour moins cher même dans sa version la plus luxueuse (Forte EX Limited à 28 065$), tout en proposant un modèle de base bien équipé (16 495$ pour la version LX de base avec boîte manuelle) comportant un écran tactile de 8 pouces avec intégration Apple CarPlay et Android Auto.
 
 
Côté motorisation, on reprend le même moteur que pour la génération précédente, un quatre-cylindres de 2,0 litres. Ce qui retiendra l’attention pour celles et ceux qui préfèreront une boîte automatique, la toute nouvelle boîte à variation intelligente répondant au doux acronyme anglais d’IVT pour Intelligent Variable Transmission. Une transmission qui permet un mode manuel préprogrammé au volant à 8 rapports. Du deux pour un en somme. Et avec l’automatisme, on joint la prévention de sortie de route et l’alerte de somnolence au conducteur, le tout pour 18 995$. Les autres versions se déclinant ainsi EX, EX Premium, EX Limited, élève le niveau d’équipement et la Limited ajoute pour 28.065$ un système de navigation, une chaîne audio Harman/Karman de 320 Watts, des sièges avant chauffants et ventilés, et des sièges arrière chauffants. On frise le grand luxe.
 
Sur route, la Forte ne vous fera pas faire des démarrages foudroyants même en mode Sport, mais vous donnera quelques petites sensations. En revanche, en mode Normal ou Smart (Éco chez Kia), elle brillera par son silence de fonctionnement et vous lui serez reconnaissant lors du passage à la pompe. Et puis, de proue comme de poupe, la Kia Forte est pas mal élégante, aussi jolie que d’autres grosses berlines un peu ostentatoires. Bref, on rêve de l’adopter.
 
VinFast
 
Nouveaux joueurs
Un constructeur vietnamien, VinFast, a présenté deux modèles pas encore baptisés à ce jour et qui devraient rentrer en production en 2019. VinFast utilisera les plateformes F15 et F10 et les motorisations BMW et, pour le design, Pininfarina en Italie. Tous ces véhicules répondront aux normes sécuritaires et environnementales les plus sécuritaires pour être exportés mondialement et peut-être chez nous.
 
Longtemps annoncé, les premiers modèles du manufacturier chinois Byton ont été présentés au Salon de Los Angeles. Le K-Byte et le M-Byte, deux véhicules entièrement électriques. Normal qu’ils fassent leur première apparition en Californie, là où les normes environnementales sont les plus élevées.