Clément Joubert, Men’s Seasons

L’ÉCORCE DES HOMMES

Michel Joanny-Furtin
Commentaires
Clement Joubert

Le Phénicia Entrepreneuriat 2018 honore une entreprise en activité depuis plus de 2 ans, et détenue majoritairement par un ou plusieurs actionnaires LGBT. Il a été remis à Men’s Seasons, entre les mains de son fondateur Clément Joubert.

 
Épinette noire, pin gris, bouleau jaune, érable rouge, voici quelques-uns des ingrédients qui composent les deux gammes Été/Hiver des cosmétiques Men’s Seasons, qui utilise des ingrédients actifs locaux, des extraits d'écorces d'arbres de la forêt boréale, issus de la valorisation de la biomasse forestière.
«Les écorces de ces arbres sont soumises à de fortes variations de température et génèrent des éléments protecteurs pour l’arbre», explique Clément Joubert. «L’idée est de les intégrer dans une protection pour la peau. Bien sûr, cette approche et le choix des produits naturels dans la composition et leurs effets bénéfiques se basent sur des preuves scientifiques.»
 
Men’s Seasons bénéficie du label éco-responsable. «Pour le client, ce label est encore secondaire, mais c’est un plus pour sceller la vente», affirme le jeune entrepreneur. «D’ailleurs, pour chaque coffret vendu, on plante un arbre avec la Fondation Arbres Canada. Certains ingrédients sont bio, mais on ne peut le garantir pour tous les intrants.»
 
Clément assure que ses produits sont naturels et véganes. «Il n’y a aucun ingrédient d’origine animale. Pour un de nos hydratants, la cire de fruit remplace la cire d’abeille. Pour la gamme Été, nous utilisons du carbonate de zinc, excellent pour hydrater et régénérer les cellules de la peau après une exposition au soleil. Il est extrait de la smithsonite, un minéral des Territoires-du-Nord-Ouest.»
 
Un parcours académique inhabituel
Avec un père ingénieur et une mère professeure de biologie, deux scientifiques, Clément Joubert est le benjamin d’un frère puis d’une sœur. «J’ai toujours senti que j’étais différent: j’avais le goût pour le piano, la musique classique. J’aimais apprendre et j’étais curieux. Les devoirs n’étaient pour moi que des étapes du savoir. On m’a vite étiqueté "bollé". Le piano m’a permis d’affirmer ma différence en créant l’admiration lors d’une compétition à laquelle avaient assisté mes camarades. Cela a renforcé mon affirmation de soi puis celle de ma différence affective.»
 
Clément Joubert a proposé à 21 ans la création d’un camp de jour au Conservatoire de McGill. Puis il est devenu le plus jeune directeur du Conservatoire à 32 ans. Voulant changer de domaine, il complète un MBA à McGill et HEC-Montréal. Son mémoire de fin d’études portait sur «la psychologie du comportement masculin dans sa consommation de produits de beauté». Le ver était dans le fruit! Il s’informe sur le sujet, rencontre nombre d’experts dans ce domaine. Fort de ses connaissances en biologie par sa mère, il développe un concept de produit puis un concept de vente. Ce qui deviendra Men’s Seasons (les saisons de l'homme) avec deux gammes saisonnières été/hiver plutôt que des lignes de produit selon le type de peau. «Les gars ne veulent pas se casser la tête quand il s’agit de soins du visage. Nos gammes de produits fonctionnent donc par saison plutôt que par ligne de produit ou de type de peau», avance Clément. «Et on travaille présentement sur d'autres produits pour compléter la gamme…»
 
Un modèle d’affaires prudent
«À ce jour, j’ai mis en place la structure la plus légère qui soit avec un seul employé: moi-même», détaille-t-il. «Toutes les activités sont sous-traitées: le secteur recherche et développement à un labo indépendant, la fabrication à une compagnie, les envois et livraisons à une entreprise de messagerie, etc. Je gère ainsi mieux mes flux de trésorerie et augmente l'agilité de l'entreprise.»
 
Pour le marketing, Clément prend son bâton de pèlerin et investit les réseaux sociaux, le réseautage d’affaires, le bouche à oreille et la mise en place rigoureuse et patiente des 25 points de vente (Nouveau-Brunswick, Québec, Ontario). Il conclut: « Dans 5 ans, nous prévoyons que Men's Seasons sera présente sur au moins trois continents et mettra en valeur la nature canadienne.»