Rallye des Gazelles

Deux femmes et un SSV dans le désert marocain

Julie Vaillancourt
Commentaires
LABRANCHE AU NÉRON

Depuis 2001, le Trophée Roses des Sables célèbre chaque année des duos 100% féminins lors d’une course issue de la pure tradition des rallyes-raids africains. L’an prochain, Stéphanie Labranche et Francine Néron seront au Maroc, pour relever ce défi, solidaire d’une cause humanitaire. Entrevue avec deux amies qui prendront part à l’aventure d’une vie.

Trophée roses des sables MarocFrancine Néron, 53 ans, mère de trois filles et grand-maman (exposant 3, sous peu) et Stéphanie Labranche, 40 ans, en couple depuis 19 ans, sont deux amies s’étant rencontrées sur leur lieu de travail à l’usine GE Aviation de Bromont. L’amitié fut instantanée, précisent les deux femmes: «J’ai une amie qui a fait le Rallye, cette année», explique Stéphanie. «Lorsque j’ai raconté cela à Francine, elle a mentionné que c’était son rêve depuis 20 ans!» Ainsi, l’équipe Labranche au Néron était formée. Les deux femmes s’envoleront pour la première fois au Maroc, un défi de taille, qui ne fait pas peur aux coéquipières. Bien qu’elles soient toutes deux mariées, leurs femmes respectives sont derrière elles dans cette grande aventure. «C’est la première fois que je vais voyager de la sorte, sans ma conjointe, alors ce sera pour moi un défi de dépassement personnel», explique Stéphanie. Six jours dans le désert, où elles seront laissées à elles-mêmes pendant les deux jours du rallye. 
 
«Avec l’hiver qui va arriver, on va surement pelleter, mais on attend au printemps pour commencer officiellement l’entrainement!», précise Francine. «Nous aurons un entraînement spécialement conçu pour nous, à Québec, où on nous montrera des trucs de mécanique 101, de conduite dans le sable, sans oublier un cours de cartes et boussoles, car on n’a pas droit au cellulaire pour s’orienter», blague Stéphanie. Puis, Francine renchérit sur son passé de cadet, mais «comme ça fait longtemps, c’est loin dans ma mémoire…», précise celle qui prendra le volant du SSV (un véhicule tout-terrain), alors que sa collègue assurera les directions. Un esprit d’équipe contagieux forme le dynamique duo, où «se fier à son instinct et communiquer» est primordial précisent celles qui ont tout de suite connectées au travail, il y a près de 4 ans.
 
Si près de 300 duos féminins participent à ce défi hors du commun, il profite aussi à des causes humanitaires. Ainsi, le Rallye Trophée Roses des Sables vient en aide au Cancer du sein, au Club des petits déjeuners du Québec et aux Enfants du désert. Ce volet humanitaire permet aussi aux participantes une aide philanthropique par le biais d’un défi personnel: «J’ai toujours rêvé de faire un voyage humanitaire», conclut Stéphanie. Ainsi, du 15 au 27 octobre 2019, l’Équipe Labranche au Néron s’envolera pour le Maroc: l’équipage 511 espère franchir la ligne d’arrivée à Marrakech. Si l’aventure se concrétise en octobre prochain, celle de son financement de près de vingt-huit mille dollars est déjà amorcée. Avant notre entrevue, Stéphanie et Francine fignolaient les derniers préparatifs de leur première soirée de financement et commandites à Granby. Les deux femmes financent ce rêve qu’elles chérissent, afin de s’envoler en octobre prochain pour le Maroc, qui leur ouvrira les portes du Sahara.
 
N’hésitez pas à contacter l’Équipe Labranche au Néron (OBNL) 
sur Facebook pour leur offrir dons et encouragements:  
facebook.com/LabrancheNeron