Fable sur les thérapies de reconversion de l'homosexualité

L'ÂNE ET LA LICORNE

Collaboration Spéciale
Commentaires

Jayman, humoriste de la relève de Québec, nous a fait parvenir ce texte, une fable inspirée par le phénomène des thérapies de reconversion, qui veulent «guérir» l'homosexualité. 

***************

Dans une grange évangéliste
Peuplée d'ânes gris et obscurantistes
Osa s'aventurer une colorée licorne
Espérant redonner vigueur à cet endroit morne

Mais le chef des Ânes, 
L'égo gonflé par sa soutane
Vit d'un œil très mauvais
L'arrivée de ce différent duvet!

«Qui es-tu, sale abomination?»
Tonitrua l'Âne, d'un ton d'inquisition.
«Je suis une licorne», rétorqua-t-elle avec stupéfaction
Sentant déjà peser sur elle le poids de l'aliénation

L'Âne se souvenait avoir lu chose si horrible
Dans un livre ténébreux qu'on appelait la Bible
Pour lui, il était tout à fait incompréhensible
Que son Dieu fabrique un être si répréhensible

«Dieu a dit que les Licornes sont l'œuvre du Démon
Que quiconque les aime jettera son âme dans les tréfonds
Mais soit rassurée que de ton affliction 
Nous pouvons facilement t'assurer la guérison.»

La Licorne n'en croyait pas ses oreilles
Jamais elle n'avait entendue stupidité pareille
Si Dieu l'a fait comme elle est
Est-ce à dire que Dieu serait imparfait?

Mais l'âne ne dérougissait pas de sa hargne
Du haut de sa religieuse ferveur, il n'y a rien qu'il n'épargne
«Si Dieu t'as créée ainsi, c'est qu'il veut que tu apprennes à la dure
à quel point tes choix de vie son contre nature!»

La Licorne se retrouvât encore plus hébétée!
«Est-ce contre nature que de laisser les gens s'aimer?
Et cette grange qui dans le secret engrange
avec vos jeunes, des comportements étranges?

Vous défendez l'ignoble, l'ignominie
Au nom de la religion et de vos homélies!
Et voilà que vous voulez me faire suivre une thérapie
Pour tenter de me défaire de ce qui rend plaisante ma vie?

Sachez, monsieur l'âne, que vous êtes aussi un animal
Que vous le vouliez ou non, et qu'à cela, il n'y a rien de mal
Sachez également qu'il existe une thérapie
Pour arrêter de dire de telles âneries
Ça s'appelle l'éducation, qui apporte l'ouverture d'esprit
Vous devriez l'essayer, et vous êtes chanceux, parce qu'au Québec, c'est gratuit!» 

-- 

Jayman