Australie

La police offre une récompense d'un million de dollars dans l'affaire d'un meurtre homophobe commis en 1988

Yannick LeClerc
Commentaires
Australie

La police australienne offre une récompense d'un million de dollars à quiconque peut fournir des informations sur l'assassinat homophobe de Scott Johnson remontant à 1988.

Scott Johnson avait 27 ans quand il a été retrouvé mort au pied d'une falaise à Sydney, en Australie, en décembre 1988.

Sa mort avait été initialement considérée comme un suicide, mais l'année dernière, le procureur chargé du dossier a statué qu'il avait été en réalité victime d'un crime motivé par la haine des homosexuels.

On pense qu'il pourrait avoir été poussé dans le vide par des agresseurs ou être tombé en essayant de leur échapper.

Une récompense d'un million de dollars est promise à quiconque pourra fournir des informations qui mènent à l'arrestation et à la condamnation des responsables de sa mort.

Selon le commissaire de police de la Nouvelle-Galles du Sud, Mick Fuller, il est "horrible" de penser que les responsables de la mort de Scott Johnson sont en liberté.

"Si vous savez quelque chose, si vous savez qui a commis ce crime et si vous savez qui était sur les lieux à ce moment-là, il y a 1 million de dollars sur la table pour aller au fond des choses", a-t-il indiqué.

Deux enquêtes de police et trois enquêtes judiciaires ont déjà été menées, mais il apparaît que la police était réticente à enquêter sur les crimes perpétrés dans la communauté gay dans les années 1980.

Le frère de Scott Johnson, Steve, n’a pas abandonné le combat pour retrouver ses assassins. "Pour l’intérêt de Scott, pour l’ensemble des autres hommes homosexuels qui sont décédés, pour l’intérêt de notre communauté, dites-nous ce que vous savez", a ajouté ce dernier.

En novembre dernier, le procureur Michael Barnes avait établi que Scott "était tombé du haut de la falaise à la suite d'actes de violence ou de menaces de violence par des personnes non identifiées qui l'avaient agressé parce qu'ils l'avaient perçu comme homosexuel".

Scott Johnson - originaire des États-Unis - entretenait une relation avec Australien et avait demandé le droit de résider de manière  permanente dans le pays.

Il était mathématicien et étudiait dans le cadre d'un doctorat à l’Université nationale australienne au moment de son décès.

Il semblerait que l’assassinat de Scott Johnson soit un crime motivé par la haine homophobe - parmi d'autres survenus dans les années 1980 et 1990 en Australie et n’ayant pas fait l’objet d’une enquête sérieuse.