Potin - personnalité

La cocaïne «a amené à la bisexualité» l’acteur William Sheller

Yannick LeClerc
Commentaires

À la télé française, lors d’une entrevue à Sur Le Divan de Marc-Olivier Fogiel, diffusée le week-end dernier, l’interprète d’Un homme heureux a notamment évoqué sa consommation de drogues et son orientation sexuelle… dans une formulation un peu maladroite qui a lié les deux.

Il se dit aujourd’hui asexuel, avant de préciser:  

Je ne l’ai pas toujours été parce que j’ai fait comme les copains. J’ai eu une petite copine et je me suis marié. Ça ne marchait pas?! ».

« J’ai vécu des choses avec la cocaïne qui m’ont amené vers la bisexualité et à avoir des amants. Ça oui?! Des maîtresses, des amants… Un jour on m’a dit : ”tu as eu plus de maîtresses que d’amants ». J’ai dit : ”je n’en sais rien?! Je n’ai pas compté?! » »

En fait, la drogue lui a permis de lever ses inhibitions dues à une éducation catholique. Cela lui a permis d’aller « jusqu’au bout ».

Source : Hornet