Pop Musique - 17 janvier

L’homme phénomène, Greg Tudeski à son meilleur!

André-Constantin Passiour
Commentaires
Greg Tudeski
Photo prise par © Félix Renaud, stylisme: Naomi Laroque !

Greg Tudeski est un imitateur hors de l’ordinaire, et le seul homme dans ce métier à faire autant de voix de femmes, Après le spectacle extérieur en format condensé ayant attiré les foules à Juste pour rire l’été dernier, il présente enfin en janvier la version complète de son spectacle Pop Machine sur la scène du Club Soda...

Greg Tudeski • Félix Renaud, stylisme: Naomi Laroque !Voilà bien trois ans maintenant que ce natif d’Alsace comble les spectateurs à Juste pour rire venus l’entendre imiter un tas de voix allant de Dalida à Jennifer Lopez en passant par Lady Gaga ou encore Ginette Reno. Oui, oui, un gars qui imite des voix féminines et qui le fait à merveille! Greg Tudeski excelle dans ce domaine! Pas surprenant donc qu’après avoir testé en versions courtes ce spectacle, voici qu’il présentera finalement la version intégrale de Pop Machine, le 17 janvier prochain, au Club Soda!
 
Il y a eu les Véronic Dicaire et André-Philippe Gagnon, maintenant il y a Greg Tudeski! Dans ce nouveau show, d’une durée de 2h, Greg Tudeski imite pas moins de 85 voix en tout, celles de 52 femmes et 33 d’hommes! On a le goût de dire tout simplement «Wow»!
 
Parfois, on a droit à une chanteuse, parfois Tudeski nous emmène dans des duos imaginaires comme Tina Turner chantant avec Sam Smith, ou encore Ginette Reno avec Cœur de Pirate, ou bien Patricia Kaas avec Louane,  la nouvelle jeune sensation française!
 
Avec Pop Machine, on passe de la pop bonbon à la pop rock, en passant par la pop qui fait danser et la pop du québec, il y en a pour tous les goûts! Le spectacle comprend un segment sur les années 1990 mettant en scène les Cindy Lauper, Pet Shop Boys ou encore Nirvana… On a droit aussi aux vedettes montantes, dont Calum Scott, le jeune britannique, star de la pop, qui était l’invité de Fierté Montréal l’été dernier. 
 
Greg Tudeski sera accompagné sur scène pour cette grande célébration de la musique pop par six danseurs et danseuses à l’énergie contagieuse, et d’habillages vidéo sur mesure. De Lady Gaga à Adele, en passant par Patricia Kaas et Eurythmics, Greg n’a qu’une idée en tête : vous mettre un large sourire sur le visage et vous faire danser et chanter, grâce a la magie de la musique pop!
 
Mais comment fait-il pour imiter tous ces artistes? «J’écoute beaucoup les voix qui sont à peu près semblables, j’essaie de voir quelles sont les voix que je peux faire, j’essaie de voir les points communs entre ces voix-là. Je les écoute et réécoute à l’infini pour être à l’aise et, ensuite, je répète inlassablement », explique le très sympathique Greg Tudeski. «Puis, je m’écoute pour voir si ça sonne bien. Par exemple, j’ai grandi avec les chansons des Pet Shop Boys, je les connais bien, je les ai beaucoup entendues, donc je suis capable de les faire. Il y a des voix spéciales, plus difficiles à faire, comme Garou par exemple, ou Cyndi Lauper. Ça m’a pris un temps fou juste pour pouvoir faire Time After Time», détaille-t-il. «Il y a France Gall aussi dont la voix est plus spéciale, je ferme les yeux, je vois comment elle bougeait et j’essaie de l’imiter. Il y a, également, quelqu’un d’authentique comme Adèle qui est un beau défi.»
 
Pop Machine est l’aboutissement de plusieurs spectacles, de plusieurs essais. «À chaque fois, je rajoutais des voix, je faisais de nouveaux artistes auxquels je n’avais pas encore touché», ajoute-il. «C’est pour ça que je suis content de Pop Machine tel qu’il sera présenté au Club Soda en janvier», poursuit Greg Tudeski qui est marié avec son conjoint depuis 11 ans maintenant et qui a deux enfants depuis 10 ans.
 
Greg Tudeski a commencé sa carrière en France. D’abord, dans la parodie parlée, «mais ce n’était pas ma force», avoue-t-il. Puis, vers l’âge de 15-16 ans, il entreprend d’imiter des voix d’artistes «comme Patricia Kaas ou encore Tina Turner. J’étais fasciné d’abord par le personnage, par sa voix qui est un mélange de force et de sensualité. Puis, il y a 15 ans, en arrivant au Québec, j’ai découvert les Marie Carmen, Mitsou, Marjo, Ginette Reno et compagnie et j’ai tout de suite été émerveillé par léventail de voix différentes ici…», affirme Greg Tudeski dont les yeux brillent tellement on sent la fougue et la passion en lui.
 
Pour ceux qui ne le savent pas, en plus d’être gai et marié à son conjoint, Greg Tudeski possède une belle «connexion» avec la communauté LGBT, ne serait-ce que parce, il y a des années, il est monté sur les planches que lui offrait Michel Dorion! «Je remercie Michel Dorion de m’avoir donné une chance au début en m’offrant la possibilité de chanter au spectacle C’est la fête qu’il organisait pour Fierté Montréal», souligne Greg.
 
Si, pour le moment, il n’y a que ce spectacle en janvier, «on est en discussion pour une supplémentaire au printemps», rajoute l’artiste. Par contre, quatre spectacles sont déjà programmés en Suisse et en France pour 2019 et 2020. «À Montréal, avec Juste pour rire, je commence à être reconnu. Mais le défi pour 2019 sera d’aller vers les autres régions et de cogner aux portes pour faire connaître le spectacle», indique-t-il.
 
En première partie, on aura droit à un tour de chant d’un jeune auteur compo-siteur interprète du nom de Philippe Routhier qui fait dans le folk-pop-rock. «Il est très talentueux et mérite à ce qu’on le connaisse plus», dit Greg Tudeski.
 
Greg Tudeski – Pop Machine, au Club Soda, le 17 janvier 2019, dès 20h,
au 1225, Saint-Laurent, Montréal. Billets: lepointdevente.com