États-Unis

Les démocrates votent une loi pro-LGBT dès le premier jour de la nouvelle Chambre des représentants

L'agence AFP
Commentaires

Dès le premier jour du nouveau Congrès, les démocrates siégeant à la Chambre des représentants ont voté un texte sur la protection des droits des personnes LGBT pour son personnel. Et ils ont promis un texte semblable au niveau fédéral.

Le 116e Congrès s'est installé le 3 janvier, les démocrates reprenant la majorité à la Chambre après leur victoire très nette lors des élections de mi-mandat de novembre dernier. Les députés nouvellement élus n'ont pas tardé à placer l'égalité au cœur de leurs travaux.

Un ensemble de règles adopté par la Chambre dès le 3 janvier a établi de nouvelles règles pour les activités de la chambre, ajoutant notamment des règles interdisant aux députés et au personnel de discriminer sur la base de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre.

« Cet ajout historique aux règles de la Chambre offrira une sécurité d'emploi cruciale au personnel LGBTQ de la Chambre des représentants », ont affirmé les démocrates. « Cette décision envoie également un message fort sur l’importance de la diversité au sein de l’institution que nous servons, en déclarant que les personnes LGBTQ sont les bienvenues au Capitole et que la Chambre des représentants valorise et respecte l’identité et la dignité de toutes les personnes LGBTQ », ont-ils ajouté.

Ce changement est important, car les républicains ont longtemps bloqué les lois fédérales interdisant la discrimination à l'égard des personnes LGBT. 

L'Association du personnel du Congrès LGBT s'est d'ailleurs félicitée de cette initiative.

Bien que l'ensemble des règles votées ne s'applique qu'au personnel du Congrès, les démocrates ont promis de faire avancer la loi sur l'égalité, un projet de loi visant à étendre les lois sur les droits civils aux personnes LGBT.

Lors de son premier discours devant la Chambre, la nouvelle présidente Nancy Pelosi (photo) a déclaré: « Nous allons rendre l'Amérique plus équitable en adoptant la loi sur l'égalité afin de mettre fin à la discrimination à l'encontre de la communauté LGBTQ. »

Chad Griffin, président de Human Right Campaign, s'est félicité de l'annonce: « Le moment est venu de faire progresser l'égalité en promulguant la loi sur l'égalité afin que les Américains LGBTQ puissent aller travailler, élever leur famille et vivre sans discrimination ».

« Nous remercions la présidente Pelosi de réaffirmer son engagement à faire progresser ce projet de loi d'une importance cruciale et à saisir ce moment historique pour faire de l'égalité totale des LGBTQ au niveau fédéral une réalité », a ajouté le militant.

Il n'y a actuellement aucune protection fédérale contre la discrimination fondée sur l'orientation sexuelle ou l'identité de genre aux États-Unis.