Censure

Emirates accusée de couper les baisers entre personnes de même sexe dans ses programmes vidéo diffusés en vol

Associated Press
Commentaires

La compagnie d'aviation Emirates est accusée d'avoir supprimé les baisers homosexuels des films et des émissions de télévision diffusés pendant le voyage de ses passagers.

Parmi les contenus présumément censurés, on trouve la série télévisée à succès «Killing Eve» et le film nominé aux Oscars «Ladybird». 

La compagnie aérienne Emirates, basée à Dubaï, est actuellement la plus importante compagnie des Émirats arabes unis et l’une des plus grandes compagnies aériennes au monde.

Une scène dans «Ladybird», dans laquelle le personnage de Saoirse Ronan découvre que son petit ami embrasse un autre gars, aurait été censurée. Dans le même temps, un baiser entre deux femmes (les actrices principales) dans « Killing » Eve aurait également été retiré des versions présentées aux passagers.

Emirates a démenti avoir enlevé toute séquence de baisers du même sexe et a affirmé ne pas avoir le droit de modifier du contenu de films ou de programmes de télévision. «En tant que compagnie aérienne familiale servant un public international», Emirates reconnaît toutefois exclure «la violence, le sexe, la nudité ou le langage excessifs». Toutefois, les scènes illustrant des relations hétérosexuelles intimes ne subissent pas le même sort.