Oscars 2019

Kevin Hart prépare-t-il un retour à la présentation des Oscars 2019?

Yannick LeClerc
Commentaires

Le comédien Kevin Hart avait dû renoncer il y a un mois à présenter les Oscars, après des tweets homophobes. Il fait aujourd'hui un mea culpa.

Nouvelle tentative pour Kevin Hart. Un mois après avoir renoncé à la présentation des Oscars, à cause d'un scandale lié à des tweets homophobes, le comédien américain vient de présenter ses excuses. Kevin Hart a de nouveau évoqué la polémique dans son émission de radio Straight from the Hart, en des termes rapportés par le Hollywood Reporter: « Je vais le dire, et je veux que ce soit très clair », a-t-il déclaré. « Encore une fois, Kevin Hart présente ses excuses pour ses remarques qui ont fait du mal à la communauté LGBT. Je présente mes excuses. »

Au début du mois de décembre, 24 heures après l'annonce de son rôle de présentateur des Oscars 2019, d'anciens tweets du comédien (publiés avant 2011) lui avaient été rappelés. Des messages dans lesquels il déclarait, notamment:

« Si mon fils rentre à la maison et essaye de jouer avec la maison de poupée de ma fille, je la casse sur sa tête et je lui dis 'arrête, c'est un truc de gai. »

Un extrait d'un ancien spectacle datant de 2010 est également mis en cause:

« L'une de mes plus grandes peurs, c'est que mon fils soit gai (...) Gardez bien à l'esprit que je ne suis pas homophobe (...) Mais moi, un homme hétérosexuel, si je peux empêcher mon fils d'être gai, je le ferai. »

Il tente aujourd'hui d'expliquer ses mots:

« Je veux dire que je n'ai aucun problème avec les homosexuels. Je n'ai pas une cellule d'homophobie dans mon corps. Je veux que vous soyez heureux, soyez gais, soyez heureux. Et là, je dis qu'en tant qu'homme hétérosexuel, si je peux empêcher mon fils de... et c'est là que commence la blague!»

Et d'insister sur l'évolution du monde dans lequel il évolue depuis 10 ans:

« C'était notre manière débile de se parler sur Twitter (...) Nous croyions que c'était normal de parler comme ça, parce que c'était comme cela qu'on se parlait (...) Ce n'est plus acceptable aujourd'hui. »

« Aujourd'hui, nous vivons dans un monde où j'interagis avec des membres de la communauté LGBT, et je suis désormais conscient de ce que ces mots leur font ressentir, et pourquoi ils disent 'Ça fait mal à cause de ce que j'ai enduré.'» Et de conclure: «Je suis de votre côté les gars. Je vous comprends.»

Ces excuses interviennent quelques jours après un passage remarqué dans le talk-show d'Ellen DeGeneres, animatrice ultra-appréciée du public américain et ouvertement lesbienne. La présentatrice lui a apporté son soutien et a révélé avoir appelé l'Académie des Oscars pour plaider sa cause. D'après elle, ses membres souhaiteraient toujours que Kevin Hartprésente l'édition 2019 des Oscars. «Je promets de penser à cette conversation», a-t-il répondu. De quoi laisser planer le doute sur sa décision. Kevin Hart avait lui-même annoncé sa démission, pressé par l'Académie de présenter des excuses: "Je ne veux pas être une distraction lors d'une soirée qui devrait être célébrée par tant d'artistes incroyablement talentueux», avait-il tweeté. On ignore si les spectateurs seraient distraits, mais deux choses sont sûres: aucun remplaçant n'a été désigné et les excuses auxquelles tenait l'Académie ont bien été formulées. 

Source : PinkNews