Écosse

La justice autorise un maître chanteur sur Grindr à rester anonyme

Yannick LeClerc
Commentaires

Un Écossais ayant tenté d’extorquer de l’argent à un homme marié sur Grindr a été autorisé par la justice à garder son anonymat. Une décision controversée, selon des médias locaux.

Les faits ont eu lieu entre le 8 et le 11 décembre 2018. Le maître chanteur, originaire du comté de Pertshire, a reconnu avoir réclamé 500£ à la victime, rencontrée sur l’application de rencontre gaie. Le jeune Écossais menaçait de transférer leurs messages à sa femme, sa famille et ses amis.

Selon The Scottish Sun, qui révèle l’information, la victime n’a pas cédé et a immédiatement contacté la police.

Lors du procès, qui s’est tenu récemment, le procureur Michael Sweeney a libéré le maître chanteur sous caution, lui interdisant toutefois d’entrer en contact avec la victime. Mais, décision plus étonnante selon The Scottish Sun, son nom n’a pas été dévoilé.

« Le ministère public veut empêcher la communication des noms du plaignant et de l’accusé et du lieu où s’est déroulée cette affaire », a assuré Michael Sweeney. Il souhaite ainsi protéger les deux hommes et éviter qu’un lien puisse être fait entre eux par la suite.