Toronto

Procédures disciplinaires contre un policier dans l'affaire McArthur

Collaboration Spéciale
Commentaires

Un policier torontois doit comparaître mardi à une audience disciplinaire, à la suite des ratés de l'enquête sur le tueur en série Bruce McArthur.

L'avocat du sergent Paul Gauthier, Lawrence Gridin, s'attend à ce que son client soit accusé de négligence et d'insubordination, en vertu de la Loi sur les services policiers. Il ne s'agit pas d'accusations criminelles.

Bruce McArthur a plaidé coupable mardi aux accusations de meurtre contre huit hommes qui fréquentaient le quartier gai de Toronto. Les victimes ont été tuées entre 2010 et 2017.

En 2017, le chef de police Mark Saunders avait rejeté l'idée qu'un tueur en série était à l'oeuvre dans le quartier gai.

Des informations ont fait surface par la suite selon lesquelles un homme avait précédemment raconté à la police que Bruce McArthur avait tenté de l'étrangler. Les policiers avaient interrogé McArthur, puis l'avaient relâché.

La division des normes professionnelles de la police de Toronto a ouvert une enquête sur cette affaire.

Dans une déclaration écrite, vendredi soir, Me Gridin a déclaré que « la décision de ne pas porter d'accusations contre Bruce McArthur avait été prise en 2016 en collaboration avec le supérieur du détective Gauthier et à la lumière des informations dont ils disposaient à l'époque. »

L’avocat ajoute que le sergent Gauthier a mené une enquête adéquate, a recueilli les informations pertinentes sur l’arrestation de McArthur et les a rendues disponibles aux autres enquêteurs au dossier.

« Il était difficile de démasquer le côté monstrueux de McArthur parce qu’il vivait dans le mensonge, poursuit Me Gridin. Le détective Gauthier éprouve beaucoup de compassion pour les victimes et pour la communauté. »

D'après les informations de CBC