À Montréal le 9 avril et en tournée au Québec

Alex Perron et votre vie amoureuse

Yves Lafontaine
Commentaires
Alex Perron

«Tu es célibataire? Tu veux connaître les effluves et les grandes vagues de l’amour? Tu en as assez d’être toujours la cinquième roue du carrosse dans ton groupe d’amis? Tu as l’impression que Cupidon se sacre de toi? Tu veux mieux t’outiller pour trouver ton âme sœur parmi toutes celles qui gambadent sur la rue et les réseaux sociaux!» C’est un peu le pitch du tout nouveau spectacle d’humour d’Alex Perron, «Alex, coach de vie amoureuse – la conférence», en tournée au Québec dès le mois de mars.

À mi-chemin entre le spectacle et la conférence, «Alex, coach de vie amoureuse – la conférence» prodigue avec tact, finesse et beaucoup d'humour, des conseils, quelques trucs un peu loufoques, et les bonnes attitudes à adopter pour rencontrer ta moitié ou pimenter ta vie amoureuse! Entre deux animations, nous lui avons posé quelques questions…
 
On connaît l’humoriste, l’animateur, le comédien, mais avec ton livre l’an dernier et maintenant avec La Conférence tu te réinventes comme coach de vie amoureuse. Est-ce une indication que tu vas te réinventer comme coach de vie?

Pas pantoute (rires). L’idée était de parodier, un peu comme ce que je fais de toute façon en humour. Tu sais, il y a 10 ans au Québec, on n’entendait pas parler des coachs de vie. Et maintenant il y a des coachs de vie pour tout: pour la famille, pour le travail, pour le développement personnel, pour le succès. Un peu comme pour le livre, mais différemment, j’avais le gout de m’amuser avec le concept des conseils amoureux, mais cette fois, avec l’angle d’une vraie-fausse conférence de motivation sur les conseils amoureux. C’est certain qu’on reste dans les paramètres d’un spectacle d’humour, mais dans un cadre spécifique, avec un formatage qui calque la structure d’une conférence de coach de vie. Avant de me mettre à l’écriture, j’ai écouté une tonne de conférences du genre pour y prendre l’essence et les phrases clés qui y sont répétées.
 
Sans méchanceté, c’est un peu une forme de pied de nez aux coachs de vie? Et as-tu déjà fait appel aux services d’un coach de vie?
 
Je n’ai jamais eu de coach de vie et le spectacle n’est pas non plus un règlement de compte. Ce que je voulais c’était de m’inspirer et de parodier le genre. Souvent à la télé ou sur les réseaux sociaux, tu en vois passer et tu te dis «Mais, come on!»… J’imagine qu’il y en a des très bons, mais il y a aussi du gros n’importe quoi à travers tout ça. On utilise un peu la fragilité des gens à certains moments de leur vie pour faire un peu psycho-pop, un peu de «je vais te motiver».
 
Comme dans tout, il y a de bonnes choses et des choses plus discutables dans cette mode des coachs de vie. De toute façon, je ne suis pas dans le jugement. Ce que je voulais, c’était d’aller à l’essence de ce qu’est une conférence du genre pour en faire une parodie. 
 
Je voulais m’amuser avec ça! Alors j’en ai regardé beaucoup, de ces show-là, réalisés au Québec et aux États-Unis. Les coachs parlent au «Tu», prennent des pauses quand ils parlent, pour mettre de l’emphase dans ce qu’ils vont dire. C’est «ton premier pas vers ton vent de changement», «tu t’es choisi ce soir», «dis toi que tu as réussi». C’est un hybride en un show d’humour et une conférence sur comment rencontrer l’amour quand tu es célibataire…
 

Est-ce que la prochaine étape, c’est d’ouvrir ton agence de rencontre?
 
Ben écoute. On verra… (Rires) Quand j’ai écrit le livre l’an dernier, je ne prévoyais pas de «conférence» dans cette thématique. L’intention est de m’amuser avec le public sur un sujet que tout le monde comprend en utili-sant le «gros bon sens». On a tous connu l’amour. On a eu des dates qui ont plus ou moins fonctionnées. L’amour, c’est un sujet fertile aux jeux de mots auquel tout le monde peut se connecter.
 

T'es vraiment bon dans l’art des descriptions imagées et des métaphores. Peut-on s’attendre à ça avec «La Conférence»?
 
Oui, ça va dans le même sens que le livre, mais c’est plus ironique et je fais plus d’humour noir dans La Conférence  et c’est moins littéraire. La manière d’écrire pour la scène est différente que dans un livre. D’ailleurs, bien que le spectacle s'inspire de mon livre, Le carnet secret d'Alex - Coach de vie...amoureuse, je n’y puise que 5% du contenu du spectacle. Je suis plus direct dans La Conférence.
 
Comme c’est «une» conférence, fais-tu appel à un Powerpoint…?
 
Oui monsieur, il y a un Powerpoint! Je suis vraiment allé chercher les éléments qui font qu’une conférence est une conférence, tant dans la forme que dans le contenu. La durée est aussi similaire et je présente le spectacle dans des salles pas trop grandes, pour garder ce contact plus direct avecle public. Après la conférence, je vais aller signer mon livre dans le hall d’entrée pour ceux qui veulent l’acheter. J’ai vraiment poussé le concept à es limites.
 
vas-Tu organiser des week-ends de ressourcement ou de rapprochements?
 
C’est la prochaine étape (rires): un voyage à Punta Cana pour trouver l’amour…
 
Es-tu en train de me dire que tu n’es plus en couple?
 
Ça fait longtemps que je suis célibataire. Je suis comme Mère Theresa, je me donne pour les autres et je passe en dernier. 
 
***
Avec son mordant légendaire et sa bonne humeur plus que contagieuse, l’humoriste aura réponse à (presque) tous vos problèmes de cœur. Lors de son périple dans une quinzaine de villes à l’heure actuelle, il s’arrêtera à Montréal au théâtre Le Gésu, le 10 avril prochain. 
  

 

Alex Perron

QUESTIONS QUIZ!

 
Tu me sembles être du genre à aimer les jeux, pour les prochaines questions, tu choisis entre deux choses : Instagram ou Facebook ?
Aarrghhh. Mautadine. Comme j’aime beaucoup les photos, je choisis Instagram. Mais j’aime bien Facebook aussi.
 
La vraie vie ou la scène ?
La vraie vie.
 
Occupation Double ou La voix ?
Occupation Double parce que c’est plus amusant.
 
Fesses ou pecs?
Fesses, fesses, fesses…
 
Un diner à deux, devant la télé ou à table?
Sans hésiter devant la télé ou Netflix… c’est parfait.
 
Sites de rencontres ou appli ?
Mmm. Ça va trahir mon âge, mais je vais dire sites de rencontre.
 
Couple ou trouple?
Je suis un fervent du couple.
 
L’amour à long terme: possible ou utopie?
J’y crois, j’y crois.
 
C’est plus stressant de te réveiller à coté de quelqu’un dont tu ne te souviens plus du nom ou de présenter ton nouveau chum à ta mère ?
C’est plus stressant de présenter mon nouveau chum à ma mère.
 
Relation simple ou compliquée?
Je suis dans la simplicité volontaire et dans toutes les formes de simplicité.
 
Pour la nuit ou pour la vie?
Moi, je suis pour la vie.
 
Idéalement conjoint ou mari?
J’aime mieux «conjoint». Je suis pas trop «mari» (rires), non. «Mari», ça me fait un peu peur.
 
Ton chum idéal, il est aussi drôle ou moins drôle que toi?
Oh, il faut absolument qu’il soit moins drôle que moi…(rires)

Alex Perron, ton coach de vie amoureuse – La conférence, En tournée à partir du 9 mars 2019 ; dont le 9 avril au Gésu, 1202 rue De Bleury à Montréal

DÉTAILS & BILLETS sur Evenko.ca