La saison 11 du RuPaul’s Drag Race dès le 28 février sur OUtTv

Outrageusement drôles et compétitives

Yves Lafontaine , Sébastien Thibert
Commentaires
Rupaul's Drag Race saison 11
Photo prise par © Rupaul's Drag Race saison 11
Saison 11

Objet culte, le RuPaul’s Drag Race diffusé sur OutTV au Canada, met en scène une féroce compétition entre drag-queens. C’est un peu La Voix, mais avec plus de paillettes, de perruques, d’hystérie surjouée, de crépage de chignon et de couleurs criardes. C’est joyeux et gai dans tous les sens du terme, outrancier, kitsch et hilarant. L’émission est rendu tellement populaire que les vedettes font la ligne pour devenir membre du jury. On y a vu, entre autres,  Pamela Anderson, Christina Aguilera, Khloé Kardashian, Shania Twain, Olivia Newton-John, Debbie Harry et Lady Gaga. Alors que la nouvelle saison du RuPaul’s Drag Race s’amène, on vous propose de découvrir les concurrentes de la 11e saison.

 
 
Cette édition du RuPaul’s Drag Race s’annonce très intéressante. Un certain nombre de drag-queens proviennent de «familles de drag» connues. D’autres, dont la venue faisait l’objet de rumeurs depuis plusieurs saisons, rejoignent enfin la course. Une d’entre elles est canadienne et une autre — entrevue brièvement lors de la saison précédente — fait un retour! Au total 15 reines se disputeront la très convoitée première place (les honneurs et l’argent qui vient avec) de cette course folle. Pour ceux qui ne sont pas abonnés à OutTV, sachez que vous pouvez assister à la diffusion en direct au bar Le Cocktail, animée par Uma Gad pendant les pauses publicitaires.
 
 

Outrageusement drôles  et compétitives1. Shuga Cain

Régulièrement, une poignée de new-yorkaises se retrouvent dans chaque saison de Drag Race, et la 11e saison ne déroge pas à la règle. Shuga Cain est l’une des reines de la nuit les plus réputées de la Grosse Pomme et on se demandait quand elle allait rejoindre la compétition de RuPaul. Ses performances combinent lipsyncs et sa vraie voix. Sa victoire au concours «Look Queen» n’a fait qu’augmenter sa réputation aux États-Unis. Celle, qui fait du triathlon lorsqu’elle enlève ses talons hauts, aura besoin de tous ses talents et plus encore pour affronter les autres concurrentes. (instagram)
 

2. Akeria Chanel Davenport

Elle fait partie de la grande famille Davenport et, comme les autres membres de cette famille de drags, elle est d’abord une «reine de beauté». Cette texane vient d’une longue lignée qui nous a montré de quoi elle était capable, à l’instar de sa «tante», Kennedy (Davenport, de la saison 7 du Drag Race et de l’All Stars 3). (instagram)
 

3. Honey Davenport

Cette tenante du titre de Miss Paradise et ancienne gagnante de Miss’d America, est une régulière du Paradise, célèbre cabaret de drags d’Asbury Park. Sa soirée A taste of Honey attire les foules avec des performances électriques, et des looks démentielss. Sa Mère-drag est Monét X Change, et elle est la nièce de Kennedy Davenport. (instagram)
 

4. Mercedes Iman Diamond

Avec les influences musulmanes et africaines qui parsèment ses numéros, Iman Diamond est une performeuse différente des autres. Cela dit, cette reine de beauté de Minneapolis est une habituée des concours. Elle a notament gagné le concours Miss Gay ’90s(instagram)
 

5. Scarlet Envy

Comme elle l’affirme elle-même, Scarlet Envy est «la fille la plus cheap avec la perruque la plus chère». Cette enchanteresse célèbre le faste et le glamour d’Hollywood, mais avec un style bien à elle. Comme la gagnante de la saison 9, Sasha Velour, Scarlet Envy pense que le genre est une construction et joue constamment avec le concept 
de la fluidité du genre lors de ses performances.  (instagram)
 

6. Silky Nutmeg Ganache

L’émission Drag Race a toujours accueilli les bras ouverts les «big girls». Les Stacy Layne Matthews, Latrice Royale ou Eureka O’Hara ont inspiré de nombreuses reines de la nuit. Silky Nutmeg Ganache va sans nul doute laisser sa propre empreinte sur l’émission lors de son passage dans la saison. On lui compte de multiples talents, dont un diplôme en musique et un don pour le piano. Cette drag-queen du sud, installée à Chicago, a déjà participé à plus d’une centaine de concours de beauté. (instagram)
 

7. Brooke Lynn Hytes

Originaire d’Etobicoke en Ontario, Brooke Lynn Hytes est la première concurrente canadienne à participer au Drag Race. À l’image de Kameron Michaels de la saison 10, Brooke Lynn Hytes sera probablement le beau mec de la saison 11. Sculpturale «en drag» et hot «en gars». Brooke Lynn est aussi danseur de ballet pour les Ballets Trockadero de Monte Carlo et s’est mise au drag pour  s’exprimer autrement. Elle cite Annie Lennox et Cher parmi ses influences et ses looks sont à couper le souffle. Notez qu'elle sera à Montréal, le 7 mars, au Cabaret Mado... (instagram)
 

8. Kahanna Montrese

Venant de la scène drag de Las Vegas, Kahanna Montrese est montée pour la première fois sur scène suite à un pari avec un barman. Comme sa mère-drag Coco Montrese (de la saison 5 du Drag Race), on peut s’attendre à ce que Kahanna performe très bien lors des lipsyncs. (instagram)
 

9. Yvvie Oddly

Chaque saison du RuPaul’s Drag Race comporte une drag-queen un peu plus étrange — du genre qui vient bouleverser un peu la routine — et Yvvie Oddly pourrait bien jouer ce rôle. Oddly est connue pour «repousser les limites» et arbore fièrement des looks plus scandaleux les uns que les autres. Oddly aime travailler avec des matières inhabituelles et ses looks vont de la créature extraterrestre au drag glamour. (instagram)
 

10. Rajah O’Hara

Rajah O’Hara évolue sur la scène à Dallas.Elle est la fille-drag de Silke O’Hara et est liée à l’icône Kelexis Davenport via sa mère-drag. Elle a remporté de nombreux concours, comme Miss Texas FFL, que d’autres anciennes candidates du Drag Race (Kennedy Davenport, Asia O’Hara ou Alyssa Edwards) ont aussi remporté. (instagram)
 
 

11. Soju

Cette drag porte peut-être le nom d’une boisson coréenne claire et transparente, mais elle n’a rien de fade. Soju évolue au sein de la scène drag de Chicago, qui a produit de nombreuses drag-queens légendaires. Elle est également ceinture noire en Tae Kwon Do et réalise régulièrement des entrevues avec d’autres drag-queens sur YouTube. Elle a organisé plusieurs soirées drag/K-Pop à travers les États-Unis. (instagram)
 

12. Plastique Tiara

Plastique Tiara fait partie de la famille de drags Edwards. Bien qu’elle est la drag-queen la plus jeune, cette saison (21 ans), elle semble être celle qui part la saison avec le plus d’abonnés sur les réseaux sociaux où elle affiche des looks fantastiques et un savoir-faire que bien des queens plus expérimentées peuvent lui envier. Ses performances sont, s’il faut en croire les commentaires de ses fans, épiques. (instagram)
 

13. Ariel Versace

Ariel Versace pourrait très bien se faire remarquer dès le début de la saison 11. Première dauphine au concours Miss Paradise, il y a quelques années, elle est régulièrement invitée au Paradise d’Asbury Park. Avec sa partenair d’affaires Chastity St-Cartier, elle est derrière la compagnie Drag by Chariel, qui produit des perruques pour plusieurs drags, connues ou moins connues. (instagram)
 

14. Nina West

Nina West qui est l’une des drag-queens du Midwest les plus renommées, présentant des spectacels et des soirées régulières dans de nombreux clubs. Mais aussi, ses one-woman shows comme humoriste font d’elle plus qu’une «drag-queen de boîte de nuit». Ses talents de comédie devraient lui être utiles dans ce type de compétition. Comme Latrice Royale avant elle, c’est une pro exigeante lorsqu’il s’agit du drag. (instagram)
 

15. Vanessa Vanjie Mateo

Le retour d’une ancienne concurrente génère toujours un certain buzz. Comme ce fut le cas de Shangela ou d’Eureka avant elle, «Miss Vanjie» revient dans la compétition après être devenue une vedette des réseaux sociaux et le sujet récurrent de blagues dans la saison 10, bien qu’elle fut la première à quitter la compétition. Elle est reconnue pour ses looks et ses performances énergiques. Cette danseuse et maquilleuse a sorti une chanson: I’m Vanjie. Reste à voir si tout l’attention suscitée autour d’elle lui aura été utile et si elle aura suffisamment appris de ses erreurs, maintenant qu’elle est de retour dans la course. (instagram)
 
La saison 11 du RuPaul’s Drag Race, les jeudis,  dès le 28 février sur OUTtv (ou en différé sur OUTgo). Vous pouvez aussi assister à la diffusion en direct au bar Le Cocktail, dans le Village, avec un public de mordus de l’émission. Comme vous vous en doutez, il est recommandé d’arriver tôt. 
 
La saison 11 du RuPaul’s Drag Race, les jeudis, dès le 28 février (et jusqu’à la fin mai) sur OUTtv. 
 
En direct tous les jeudis soirs (du 28 février au 23 mai) au BAR LE COCKTAIL, 1669, Sainte-Catherine Est, Montréal. Page Facebook de l'événement.
 
Le 7 mars, Brooke Lynn Hytes, la seule candidate canadienne du Rupaul's Drag Race, saison 11, sera au CABARET MADO, 111, Sainte-Catherine Est, Montréal. Billets en vente via le module EVENTBRITE de la page facebook de l'événement.