Grande-Bretagne

Polémique autour de la prestation d'Ariana Grande lors de la Manchester Pride

L'équipe de rédaction
Commentaires

La chanteuse Ariana Grande s'est défendue contre des accusations selon lesquelles elle exploiterait la communauté LGBT en se produisant lors de la Manchester Pride 2019.

Mercredi 27 février, la chanteuse a répondu à un tweet viral affirmant que "la Pride d’Ariana alors qu'elle est hétéro et qu’elle double le prix des billets ... sent un peu comme l'exploitation de la communauté LGBT".

Ariana Grande a répliqué vouloir seulement "célébrer et soutenir cette communauté".

"Je n’ai rien à voir avec la tarification des billets, c’est la Pride de Manchester qui établit ces tarifs, et ils échappent à mon contrôle", a-t-elle précisé. 

"La communauté LGBTQ a été si spéciale pour moi et m'a soutenue tout au long de ma carrière (...) Je veux célébrer et soutenir cette communauté, indépendamment de mon identité et de la façon dont les gens me qualifient. Et aussi je veux visiter une ville qui signifie tellement pour moi", lit-on encore dans la réponse d'Adriana Grande.

La star souligne que les chanteurs hétérosexuels se produisent souvent à des Gay Pride. "Au fil des ans, des artistes de toutes tendances sexuelles et tous genres, y compris des alliés comme Cher et Kylie Minogue, ont mis en vedette des événements de fierté», dit-elle.

"Je ne prétends pas être le héros de la communauté ni le visage du mouvement pour les droits des LGBTQ, je veux juste monter une prestation qui permette à mes fans LGBTQ de se sentir uniques, célébrés et soutenus. C’est tout ce que je veux faire", conclut-elle. "

Le concert d'Ariana Grande aura lieu le 25 août prochain, deux ans après l’attaque terroriste de mai 2017 contre son concert à Manchester qui avait coûté la vie à 23 personnes.

Source : Pink News et E-llico.com