Propos homophobes

Le DG des Leafs de Toronto promet de coopérer avec la LNH

L'équipe de rédaction
Commentaires

Le Lightning a donné une leçon de hockey aux Maple Leafs lundi soir. La défaite de 6-2 a clairement frustré les joueurs de Toronto, mais l’un d’entre eux pourrait se retrouver sérieusement dans le trouble en raison des propos qu’il aurait tenus.

En deuxième période, Morgan Rielly était en furie parce qu’il a été accroché par Cédric Paquette et qu’aucune pénalité n’a été imposée au Québécois. Pire encore, le joueur du Lightning a trouvé le fond du filet sur la même séquence. Ce but, inscrit en désavantage numérique, portait la marque à 5-1.

Après avoir été accroché et voyant que les arbitres n’avaient pas l’intention de sévir, Morgan Rielly aurait laissé échappé un «f***ing f***ot». C’est ce qu’on semble entendre lorsqu’on écoute la séquence (à 0:36 de cette vidéo).

Même si ça semble assez clair à l’écoute, la LNH tient à mener une enquête sérieuse sur le sujet. Si la ligue réussit à prouver que le défenseur des Maple Leafs a bel et bien tenu ses propos, celui-ci pourrait recevoir une suspension exemplaire. La LNH se doit d’envoyer un message clair que l’homophobie, au même titre que le racisme, ne peut être tolérée.

D’ailleurs, le directeur général des Leafs Kyle Dubas a réagi par communiqué. Il dit avoir pris connaissance de l’enquête de la ligue. Le DG affirme prendre très au sérieux ces allégations et que l’organisation torontoise condamne toutes formes d’homophobie.

Dubas promet de demeurer en collaboration avec la ligue et de coopérer afin que toute la lumière soit faite sur cette histoire.