Présence autochtone

Denis-Daniel Boullé
Commentaires
Diane Labelle

S’il est bien des communautés qui ont su considérer la question du genre avec d’autres regards, ce sont bien les communautés autochtones. Encore sous représentées dans nos communautés, nous ne pouvons passer sous silence Diane Labelle, qui s’identifie comme bi-spirituelle, et qui a porté cette parole dans de nombreux dossiers touchant nos communautés.

De même, l’artiste Kent Monkman, d’origine crie, souligne dans toute son oeuvre son attachement à ses racines autochtones sans pour autant oublier de façon humoristique le jeu avec le genre.  Enfin, Fierté Montréal, tient à rappeler dans tous les événements qui entourent la fierté, la présence autochtone, par des prières et des chants, redonnant une dignité à des populations marginalisées et maltraitées par la colonisation.