Livre – Cinéma

J.K. Rowling confirme que la relation entre Dumbledore et Grindelwald était bien sexuelle

L'équipe de rédaction
Commentaires
J.K. Rowling

Les fans de Harry Potter ont été ravis d’apprendre en 2007 qu’Albus Dumbledore, le sorcier que nous connaissions comme directeur de l’école de Poudlard, cachait un secret: « Dumbledore est gai, en fait », a déclaré l’autrice d’Harry Potter lors d’une session de questions-réponses au Carnegie Hall de New York. Elle répondait à quelqu’un qui lui demandait si le sorcier avait déjà aimé quelqu’un. Elle a ensuite décrit la relation entre Dumbledore et Grindelwald.

On connaît les grandes lignes de la relation amoureuse entre Dumbledore et Grindelwald depuis quelques années maintenant. Les deux sorciers étaient des amis d’enfance avant que le deuxième choisisse le côté obscur de la magie et devienne le prédécesseur de Voldmort et que c’était la « grande tragédie » de Dumbledore. Mais J.K. Rowling nous en a récemment appris un peu davantage.

Selon Rowling, qui l’affirme dans les bonus du Blu-Ray de Fantastic Beasts: Les crimes de Grindelwald, la relation Dumbledore-Grindelwald n’était pas juste émotionnelle ou platonique: elle était sexuelle.

Voici ce qu’elle dit

« C’était passionné et c’était une relation amoureuse. Mais comme dans toute relation, gay, hétéro ou quelle que soit l’étiquette qu’on veut mettre dessus, l’un ne sait jamais vraiment ce que ressent l’autre.

On ne peut pas savoir, mais on croit qu’on sait.

Donc je m’intéresse moins au côté sexuel — même si je crois qu’il y a une dimension sexuelle à cette relation — qu’aux émotions qu’ils ont ressenties l’un pour l’autre, qui au bout du compte est la chose la plus fascinante dans toutes les relations humaines. » 

David Yates, le réalisateur des Crimes de Grindelwald, ajoute: « C’est une histoire sur deux hommes qui se sont aimés et qui ont fini par devoir s’affronter. C’est une histoire du XXIe siècle. »

L’an dernier, avant la sortie du nouveau film Animaux Fantastiques, les fans LGBT étaient agacés que l’homosexualité du personnage de Dumbledore, interprété par Jude Law, ne soit pas mentionnée. D’ailleurs beaucoup ont critiqué que la révélation de J.K. Rowling soit intervenue après la fin des livres, ce qui honnêtement n’apporte aucune visibilité LGBT dans l’univers Harry Potter.

Mais Jude Law lui-même a donné de l’espoir aux fans quand il a suggéré en janvier 2018 que les prochains films pourraient explorer la sexualité de son personnage, et peut-être s’attaquer à la relation Dumbledore-Grindelwald (dans les films, ce dernier est interprété par Johnny Depp).

Que les fans puissent un jour voir une scène d’amour entre Dumbledore et Grindelwald n’est pas le plus probable. Mais à ce stade, ils semblent prêts à accepter ce qu’on voudra bien leur donner.