Jusqu’au 2 avril

Grace de Monaco au Château Frontenac

Éric Whittom
Commentaires
Grace de monaco

Jusqu’au 2 avril, le Fairmont Le Château Frontenac présente dans son somptueux grand hall une exposition pour souligner le 50e anniversaire de la venue de la princesse Grace de Monaco dans ses murs, en février 1969, à l’occasion du Bal de la Régence du Carnaval de Québec. Cette dernière était l’invitée d’honneur de la 15e édition de cette populaire fête hivernale grâce à l’intervention de son amie d’enfance Mary Schaefer Lamontagne, épouse du maire de Québec à l’époque, Gilles Lamontagne.

Les deux dames étaient originaires de Philadelphie. Outre sa robe de bal des Costumes de Paris, les visiteurs pourront voir diverses pièces de vêtements de la princesse, des photos d’archives et même le fauteuil sur lequel elle s’est assise durant le Bal de la Régence.Pour le directeur général du prestigieux hôtel, Ken Hall, il s’agit de l’un des événements les plus marquants de l’histoire du Château Frontenac qui célèbre ses 125 années d’existence. «Non seulement le Château souhaite rendre hommage à la beauté, au charme et à la bonté de la princesse, mais c’est aussi toute l’atmosphère de conte de fées dont s’est imprégné le Château à cette époque que nous souhaitons faire revivre à notre clientèle», souligne-t-il dans un communiqué. Pour l’occasion, le Bistro Le SAM a concocté un cocktail inspiré du cocktail préféré de la princesse, le Gin Fizz royal. Au restaurant Place Dufferin, il est aussi possible de prendre un thé d’après-midi dans l’élégante vaisselle du Château Frontenac, les samedis et les dimanches, de 14h à 16h, sous les airs de Mademoizelle Fizz. Un parfum de la maison Lubin de Paris, spécialement conçu «en l’honneur du charme légendaire de la princesse», est également en vente, en exclusivité au Canada, à la boutique Fairmont du Château. Les plus fanatiques peuvent s’offrir la suite qui a été aménagée pour lui rendre hommage. L’entrée de l’exposition est gratuite.