Journée de la visibilité trans

16e journée de la Fierté Trans

Denis-Daniel Boullé
Commentaires
drapeau trans

La Journée de la Fierté Trans se veut avant tout un rendez-vous pour faire le point sur les défis et les enjeux auxquels sont confrontées les personnes transgenres. Une rencontre annuelle d’une journée au Comité social Centre-Sud le 4 mai prochain.

Une journée de partage, de rencontres mais aussi d’informations avec des conférenciers invités dont les recherches et les expériences portent sur les réalités trans, ce que nous confirme Stéphane Turgeon, adjoint administratif de l’Aide aux Trans du Québec (ATQ). «Nous souhaitons que, comme par les années passes, la Journée de la Fierté Trans soit la plus conviviale, et bien entendu que les personnes trans s’y déplacent en grand nombre».
 
Il sera question entre autres d’outils pédagogiques, de santé, de trans-parentalité et d’hommes trans enceints et d’enfants transgenres. Comme les orgasinateur.trices sont encore dans la préparation de la journée, d’autres conférenciers s’ajouteront surement à ceux qui ont déjà confirmé leur présence.
 
Comment parler de la diversité des genres aux jeunes enfants, les sensibiliser à la différence? L’auteur et professeur Jean-Sébastien Bourré, de la Fondation Jasmin Roy/Sophie Desmarais présentera des cahiers pédagogiques et des vidéo-clips mettant en scène sous forme de marionnettes un enfant transgenre. Les cahiers pédagogiques s’adressent particulièrement aux enseignants et au personnel des centres de la petite enfance, mais les parents aussi peuvent y trouver de l’information et des conseils. Les enfants transgenres doivent pouvoir s’épanouir dans des espaces et des cadres sécuritaires et bienveillants.
 
Antoine Beaudoin Gentes, chargé de programme à Enfants Transgenres Canada, reviendra sur l’initiative lance l’année précédente avec le projet SAM, une poupée russe qui, lorsqu’on l’ouvre, change de genre au fur et à mesure qu’elle se dévoile en différentes tailles. Si l’on parle d’enfants transgenres, leurs parents ne sont pas oublié.es pour soutenir leurs enfants dans les défis qu’ils et elles devront relever.
 
Julie Robillard, directrice adjointe de la Coalition des familles LGBT abordera tout ce qui touche à la trans-parentalité. Sebastian Wasterland, chargé du projet Kontak à Rezo abordera la santé sexuelle des hommes trans. Enfin, Mylène Shankland, doctorante à l’UQAM, parlera de l’expérience et du vécu des hommes trans et la maternité.
 
Comme chaque année, un buffet sera offert par l’ATQ aux participant.es de à la Journée de la Fierté Trans. 
 
La Journée de la Fierté Trans, le Samedi 4 mai, de 9h à 17h, 
au Comité Social Centre Sud, 1710 rue Beaudry 
(métro Papineau ou Berri-UQAM)