Homophobie dans le sport

Un dîner en hommage à Bolsonaro à New York perd ses commanditaires

L'agence AFP
Commentaires
hommage à Bolsonaro à New York

Plusieurs entreprises ont renoncé à parrainer une cérémonie à New York qui doit rendre hommage au président brésilien Jair Bolsonaro, événement dont des dizaines de milliers de personnes demandent l'annulation.

Ce dîner de gala, organisé par la Chambre de commerce brésilo-américaine le 14 mai, devait initialement se tenir au Musée d'histoire naturelle de New York avant que l'institution, sous la pression de l'opinion, ne renonce mi-avril à l'accueillir.

Vendredi, la compagnie aérienne américaine Delta, le quotidien britannique Financial Times et le cabinet de conseil Bain & Company ont confirmé à l'AFP avoir renoncé à parrainer le dîner, dont ils étaient initialement commanditaires.

Pour obtenir l'annulation pure et simple de cet événement lors duquel Jair Bolsonaro doit recevoir un prix de la personnalité de l'année, des manifestants se réunissent chaque soir devant l'hôtel Marriott Marquis, dans le quartier de Times Square, où a été transféré le dîner.

Une pétition lancée par le sénateur démocrate de l'État de New York Brad Hoylman pour obtenir de l'hôtel qu'il refuse d'accueillir la cérémonie avait recueilli plus de 53.000 signatures vendredi.

« En accueillant cet événement, Marriott donne à Bolsonaro une plateforme qui récompense son comportement scandaleux », explique le texte de la pétition, mentionnant les déclarations homophobes, racistes et misogynes du président brésilien.

« Marriott International a été bâti sur des idéaux de respect, de diversité et d'inclusion », a indiqué le groupe hôtelier, sollicité par l'AFP. « Permettre à un groupe d'utiliser nos installations ne suggère pas que nous partageons ses opinions », a-t-il néanmoins précisé.

Chaque année, la Chambre de commerce brésilo-américaine remet un prix à une personnalité brésilienne et à une américaine lors d'un dîner de gala, en présence d'invités prestigieux. L'événement affiche complet bien qu'il faille débourser 30.000 dollars pour y assister.