1er juin

Du country pop en français

Denis-Daniel Boullé
Commentaires
l'Étranger

Joseph Stephen est tombé dans la musique country tout petit. Au fil du temps, il a décidé de créer ses propres compositions s’inspirant des styles qui l’ont marqué, la country bien sûr, mais aussi la pop et le rock. Avec le musical L’étranger, qu’il a produit, il raconte une histoire, une histoire d’amour, et comme toute histoire d’amour, elle est contrariée. Avec ses musiciens Joseph Stephen livrera, le 1er juin prochain, cet Étranger arrivant dans une petite ville et qui tombe en amour avec une jeune fille, promise à un autre, sur la scène de la Maison de la Culture Maisonneuve.

Joseph a été bercé dès son enfance par la musique country, tout comme il découvre à l’adolescence, la musique pop et rock. Très vite, lui vient le désir d’écrire ses propres compositions. «En ayant grandi entouré de musique, j’ai tout d’abord chercher à interpréter pour me rendre compte que je ne me retrouvais pas forcément dans la musique country pure, que j’aime. Mais il me manquait quelque chose, confie Joseph Steven au téléphone, d’où l’idée de créer moi-même mes textes et mes musiques qui me ressembleraient le plus, qui seraient le plus proche de ce que je suis, de ce que je veux exprimer sur scène». Si le terreau reste le country, l’auteur-compositeur n’hésite pas à colorer ses musiques de folk, de blues, de rock, de pop. «Il existe de toute façon différents styles de musique country qui ont emprunté et intégrer d’autres styles de musique», poursuit-il.
 
Joseph Stephen cherche à rejoindre tous les publics et pensent que ses chansons s’adressent à tout le monde, et pas seulement aux aficionados du Country. «C’est pour cela que je ne participe pas au grand festival de musique country, avance-t-il, d’une part que contrairement à ces grands événemens qui amènent le public à danser et  à chanter, mes chansons trouvent mieux leur place sur des scènes plus intimistes. D’autre part, j’ai besoin d’un contact plus proche avec le public. Mes chansons racontent des histoires, elles s’écoutent et j’aime l’ambiance qui s’installe». 
 
Avec ce musical, Joseph Stephen propose un voyage dans son univers romantique et musical, avec une histoire chantée dans des décors qu’il a lui même créés.  L’occasion est donc idéale, le 1er juin, de découvrir cet artiste original et séduisant. Joseph Stephen est déjà dans la finalisation de son prochain album qu’il espère lancer en septembre prochain. «J’aimerais bien faire le lancement dans un lieu dans le Village, car je pense très sincèrement que mes chansons rejoignent tout le monde, et je veux les faire découvrir à un très large public», conclut-il.
 
Espérons qu’un bar ou un événement lui donnera l’occasion de se faire connaître du public LGBTQ cet automne. En attendant, on peut aller l’applaudir à la Maison de la Culture Maisonneuve, le 1er juin prochain, ou encore visiter son site internet. 
 
Le musical «L’Étranger» de et par Joseph Stephen Maison de la Culture Maisonneuve, le 1er juin 2019

www.accesculture.com/emplacement/mcmaisonneuve  

josephstephen.net