À lire

Les cinq saisons de L’Avenir: 2. L’hiver: Qui n’aimait pas comme les autres

Benoit Migneault
Commentaires
Le volume 1 nous entrainait dans le sillage de Joachim O’Bomsawin, un métis exerçant les fonctions de directeur des Travaux publics et de chef de police intérimaire dans la cité-État de L’Avenir.

Le volume 1 nous entrainait dans le sillage de Joachim O’Bomsawin, un métis exerçant les fonctions de directeur des Travaux publics et de chef de police intérimaire dans la cité-État de L’Avenir.

Les cinq saisons  de L’Avenir: 2. L’hiver:  Qui n’aimait pas  comme les autresC’est au cours d’une enquête portant sur le meurtre d’une femme retrouvée dans les poubelles d’un club de danseuses, qu’il s’alliait les services d’une adjointe en la personne de Léanille N’Guyen, une jeune trans. Détail important, le récit se déroule dans une dystopie faisant suite à un cataclysme planétaire qui laisse en place une technologie brinquebalante où le patentage et le gossage relèvent presque de la science (le concept même d’une voiture neuve tient de la légende urbaine). 
 
Le Québec actuel a presque disparu de la carte pour laisser place à une série de cités-États et nos deux policiers œuvrent donc dans un contexte où administration rurale chambranlante et crime sordide vont souvent de pairs. Ce nouveau volume s’ouvre sur l’incendie d’un poulailler de volailles «patrimoniales» qui cache un cadavre, qui lui-même camoufle une strangulation et donc un meurtrier. Est-ce que le commerce du poulet de grain peut susciter une convoitise meurtrière? Peu probable, à première vue! Et pourtant, les problèmes ne font que commencer… Michel Bélil se fait un malin plaisir de nous présenter un univers quelque peu chaotique où chacun tente de s’en sortir avec les moyens du bord, et ce, même au cœur d’une enquête pour meurtre. Il s’ingénie également à illustrer le passage du temps par l’intermédiaire d’un vocabulaire ou d’expressions transformées par les années, de même que de références à des événements historiques qui font ici plus figure de mythes tant ils sont parfois presque méconnaissables.
 
Bref, un second opus fort intrigant où une certaine légèreté de ton côtoie le meurtre crapuleux ainsi que les méandres de la bureaucratie. Bienvenue dans la cité-État, au nom quelque peu ironique, de L’Avenir! 
 
Les cinq saisons de L’Avenir: 2.
L’hiver: Qui n’aimait pas comme les autres / Michel Bélil. Lanoraie:
Éditions de l’Apothéose, 2019. 326p.