Brésil

La Reine des Neiges rendrait les fillettes lesbiennes

Yannick LeClerc
Commentaires
La Reine des Neiges

La ministre brésilienne des droits de l’Homme, Damares Alves, est certaine que le personnage du film La Reine des Neiges de Disney attend une princesse charmante et non un prince.

Pendant une conférence de presse sur «la défense de la famille», Damares Alves a jugé qu’Elsa, alias La Reine des Neiges, faisait une propagande homosexuelle. « Vous savez pourquoi elle se retrouve seule dans un château de glace ? Parce qu’elle est lesbienne », lance-t-elle.


Proche du président d’extrême droite Jair Bolsonaro, la ministre a estimé que le long-métrage animé de 2013 (dont la suite sortira cette année), rendrait les fillettes lesbiennes. Le film de Disney leur apprendrait à « attendre leur charmante princesse, et non un prince charmant ».


Damares Alves, âgée de 54 ans, avait déjà provoqué un tollé quand elle avait dit que les garçons devaient s’habiller en bleu et les filles en rose. Qui plus est, au mois de janvier dernier, elle était responsable du sujet des droits de la communauté gaie brésilienne, portefeuille que le président a supprimé.


Jair Bolsonaro avait d’ailleurs dit qu’il préférerait que son fils meure plutôt qu’être homosexuel. Un énorme paradoxe sachant que la plus grande gay pride au monde (à Buenos Aires) est organisée au Brésil et que le pays vient récemment de condamner l’homophobie.