Le 5e Pro-Fierté de Fierté au TRavail, présenté par Desjardins

Le plus gros événement de réseautage

Michel Joanny-Furtin
Commentaires
Desjardins

Le Mouvement Desjardins accueillera près de 800 personnes des milieux d’affaires de la communauté LGBTQ+ et leurs allié.es. Pour la 3e année consécutive, l’évènement phare de Fierté au Travail déroulera son tapis rouge autour de la fontaine du Complexe Desjardins, le mercredi 7 août, dès 17h30. C’est tout un rendez-vous!

«Entre 700 et 800 convives issu.es des milieux d’affaires de la communauté LGBTQ+ et leurs ami.es sont attendus», rappelle Florence Gagnon, assistante de programmation pour le Québec auprès de Fierté au Travail, et coordonnatrice de cette édition 2019 qui se tiendra le 7 août prochain au Complexe Desjardins de la Place des Arts à Montréal. «Desjardins est toujours est le présentateur officiel et le partenaire principal de cet évènement», qui, d’année en année, tend à devenir une tradition précédant les festivités de la Fierté de Montréal 2019.
 
«Bouchées et boissons seront offertes lors de ce grand cocktail de réseautage», affirme Florence. «L’évènement est gratuit. Il faut juste s’inscrire via un lien web accessible depuis la mi-juin sur le site de Fierté au Travail. Mais, il y a un "Mais"…», insiste la coordonnatrice. «Il faut absolument s’inscrire, et ce, dès que possible: en effet, votre nom doit figurer sur la liste des convives, une liste vérifiée à l’entrée pour accéder à l’évènement». Une personne avertie en vaut deux: Qu’on se le dise!
 
Le plus gros évènement de réseautage
Des personnalités, des entreprises, des employés, des orga-nisme communautaires, sont attendu.es lors de cet évènement qui se déroule chaque année à guichets fermés. ProFierté reste le plus gros évènement de réseautage de l’organisme au Québec. «Avec ses soirées ProFierté, Fierté au Travail tient à remercier les organismes membres et à célébrer l’intégration des personnes LGBTQ2+ au travail», reprend Florence Gagnon.
 
«Avec la collaboration des partenaires et des membres de Fierté au Travail, nous allons revisiter cet évènement. Nous sommes une petite équipe dynamique très motivée et très proactive – très "ProFierté" en quelque sorte», sourit-elle…
 
«Nous voulons mettre en place une nouvelle formule de réseautage. Oui, il y aura des prises de paroles, et ce sera une soirée vraiment intéressante qui va miser sur le contenu et les outils. Il sera question des apprentissages en lien avec l’inclusion en milieu de travail, et des moyens pour défendre et développer la Fierté au Travail.»
 
«Un ProFierté Québec se déroulera d’ici la fin de l’été», avance Florence Gagnon. «Nous y travaillons, mais la date et le lieu restent encore à préciser…» (À suivre…)
 
Quel chemin parcouru en 10 ans !
Initié et fondé en 2008 par Martine Roy et un groupe de volontaires, Fierté au Travail ne rassemblait à l’époque que huit compagnies. Onze ans plus tard, celles-ci sont actuellement près d’une centaine… «coast to coast»!
 
De plus, chaque année Fierté au Travail développe et promeut de plus en plus fréquemment des activités professionnelles tels que des conférences et des panels de discussions, un Congrès annuel sur le milieu de travail, des webinaires de formation et des soirées de réseautage, comme les Pro-Fierté, et ce dans plusieurs villes canadiennes (Vancouver, Toronto, Montréal, Québec, Halifax, etc.).