Equateur

L’Eglise veut mobiliser les catholiques en Équateur contre le mariage homosexuel

L'équipe de rédaction
Commentaires
L’Eglise veut mobiliser les catholiques en Équateur

L'Eglise catholique d'Equateur a annoncé jeudi qu'elle allait mobiliser ses fidèles contre le mariage entre personnes de même sexe, approuvé la veille par la Cour constitutionnelle.


"L'histoire s'écrit dans la rue", a déclaré à la presse le président de la Conférence épiscopale équatorienne, Mgr Eugenio Arellano, précisant que les catholiques seraient appelés à manifester dans tout le pays "en défense de la famille" formée par un homme et une femme.

"Il est dans nos habitudes de parler clair et de mobiliser les gens si c'est nécessaire", a ajouté Mgr Arellano, indiquant que la mobilisation sera organisée "dans toutes les villes le même jour".

L'Eglise catholique a exprimé son rejet du mariage homosexuel, approuvé mercredi par les magistrats de la Cour constitutionnelle à raison de cinq voix contre quatre.

En Equateur l'Etat est laïc, mais la société est historiquement conservatrice et le clergé exerce une forte influence.

Le chef de la Conférence épiscopale a estimé que la Cour constitutionnelle "n'est pas habilitée à réformer le contenu" de la Constitution qui définit le mariage comme l'union entre un homme et une femme.

Il a argué que, selon la loi, les "seuls mécanismes" pour une réforme constitutionnelle sont le référendum ou un vote à la majorité qualifiée de l'Assemblée nationale.

En Amérique latine, le mariage homosexuel est déjà reconnu par l'Argentine, le Brésil, la Colombie et l'Uruguay.

Rédaction avec AFP