Les 11 et 12 juillet

Le Monastère – Cabaret de Cirque

André-Constantin Passiour
Commentaires
Suzie
Photo prise par © Cabaret Le Monastère

Des performeurs aussi agiles que sexy, des numéros autant de haute voltige qu'aériens ou encore réalisés avec humour et, surtout, des artistes que l'on voit de près, c'est ce que sont les spectacles «Cabaret de Cirque» de la troupe Le Monastère! Les 11 et 12 juillet, Le Monastère présentera un tout nouveau spectacle en une sorte de «Off» Festival Montréal Complètement Cirque!

«Le spectacle est à 22h afin que les gens aient la chance d'aller voir d'autres show de Complètement Cirque pendant la journée et qu'ils terminent celle-ci par Le Cabaret. Après le spectacle, il y a un DJ et les gens peuvent rester pour prendre un verre et discuter avec les artistes qui viendront les rejoindre au bar. On veut maintenir une proximité entre les performeurs et le public, qu'il y ait une interaction entre les deux», de dire Guillaume Blais qui, avec Rosalie Beauchamp, a cofondé le cirque Le Monastère en 2017.

On pourra voir du mât chinois, du main-à-main, de la jonglerie, de la suspension par les cheveux, etc. Tout ce qu'un cirque moderne à offrir. Mais la particularité est que Le Monastère tient ses séances dans une église qui n'est pas abandonnée ! Il s'agit de l'église anglicane «St-Jax», au coeur du centre-ville de Montréal. 

Guillaume Blais - Cabaret Le Monastère«Nous étions au Théâtre Plaza, mais nous avions des restrictions techniques pour accueillir toutes les disciplines de cirque, de poursuivre Guillaume Blais, artiste de trapèze. On ne pouvait pas installer nos équipements parce que ce n'était pas assez haut. Puis, on a su que la communauté qui réside dans cette église [anglicane], préférait encourager les initiatives culturelles plutôt que de la vendre et ainsi attirer le public dans ce lieu magnifique. Tout s'est donc fait naturellement que de s'installer dans l'église et pour nous c'est idéal avec le plafond de 38 pieds de haut! De plus, cela faisait un lien direct avec notre nom, "Le Monastère" et notre mission.» L'église peut ainsi contenir jusqu'à 350 spectateurs.

Mais d'où vient ce nom du «Monastère»? «L'idée est de créer une communauté d'artistes, comme un "monastère" et dans un monastère, traditionnellement, les moines fabriquent des produits, comme du chocolat, du vin, etc. Donc nous, on fabrique ici des numéros de cirque que nous présentons au public. C'est de mettre nos forces en commun», explique Guillaume Blais.

«Le fait d'être dans cet espace, nous permet d'être immersifs, continue Guillaume Blais. Le public est très proche des artistes, on peut voir et entendre respirer les artistes, on voit leurs muscles se tendre, c'est exceptionnel, cela devient une véritable expérience pour le public.»

On veut miser sur les talents d'artistes d'ici. C'est que la plupart des artistes québécois sortent de l'École du cirque et partent en tournée à l'extérieur. «90% du travail des artistes est à l'international, donc on veut montrer la création des artistes d'ici, c'est pour ça que chaque show est différent parce qu'on prend les artistes qui sont présents à Montréal à ce moment-là. Ce qui donne quelque chose d'original à chaque fois», de dire Guillaume Blais qui a fait des tournées avec les cirques du Soleil et Éloize.

On a déjà vu des artistes du Monastère dans de multiples événements corporatifs, comme l'an passé au Gala Phénicia ou encore l'activité du 35e anniversaire de Fugues, le 20 juin. «On veut faire aussi des partenariats avec la communauté LGBT, entre autres, explique le sympathique Guillaume Blais. On aimerait, par exemple, travailler avec Fierté Montréal parce que je fais aussi partie de la communauté. On verra bien...»

Cabaret Le Monastère

Les 11 et 12 juillet, préparez-vous à être surpris et émerveillés par ces prestations enlevantes. Et, à part ces soirs de spectacles, y aura-t-il d'autres shows? «C'est une année pilote en 2019; on continue notre développement. Il y aura d'autres spectacles les 6 et 7 septembre et, éventuellement, un spécial Noël soit en fin novembre ou en début décembre. Mais les dates ne sont pas fixées encore. On annoncera le tout prochainement», souligne le cofondateur du cirque Le Monastère.

Cabaret de Cirque Le Monastère, les 11 et 12 juillet 2019 à l'Église St-Jax. 

Infos et billetterie sur le-monastere.ca