États-Unis / Présidentielle

Impressionnante levée de fonds du candidat Pete Buttigieg à la Maison Blanche

L'équipe de rédaction
Commentaires
Pete Buttigieg

Encore inconnu en début d'année, le jeune démocrate Pete Buttigieg, premier candidat de poids à la Maison Blanche à se déclarer homosexuel, a récolté 25 millions de dollars au deuxième trimestre, une somme qui l'ancre fermement dans le peloton de tête malgré des difficultés dans sa campagne.

Maire de South Bend (Indiana) et benjamin, à 37 ans, de la course à l'investiture démocrate, Pete Buttigieg a reçu 24,8 millions de dollars entre avril et juin, a indiqué lundi son équipe de campagne.

Cinquième dans les sondages pour l'investiture démocrate, Pete Buttigieg dispose de plus de 22,6 millions de dollars prêts à être dépensés, a précisé son équipe, ce qui lui permettra de financer une solide machine de campagne électorale dans les prochains mois. Il a reçu une moyenne de 47,42 dollars versés par plus de 294.000 donateurs à travers les Etats-Unis.

Cette annonce suit sa bonne performance lors du débat démocrate la semaine dernière, malgré les grandes difficultés qu'il traverse dans sa ville depuis la mort d'un Noir, abattu mi-juin par un policier blanc.

Signe qu'il est satisfait de ces chiffres, Pete Buttigieg a été le premier de la vingtaine de candidats démocrates à publier ses comptes. Tous devront le faire d'ici la mi-juillet. Il avait récolté sept millions de dollars au premier trimestre.

Cet ex-militaire polyglotte a enregistré une ascension fulgurante depuis son entrée en piste fin janvier, lorsque la plupart des Américains ne le connaissaient pas. Il a ensuite lancé officiellement sa campagne le 14 avril, lors d'un discours à South Bend. Son époux, Chasten, l'avait rejoint sur scène.

Lors du débat, jeudi soir, Pete Buttigieg a admis sobrement ses responsabilités exécutives après la mort de Eric Logan, tout en déplorant avec émotion "l'ombre du racisme systémique planant sur la police".

Son score a légèrement chuté - de 7% (le 23 juin) à 6% - dans le premier sondage publié après le débat, par Politico/Morning Consult, réalisé les 27 et 28 juin auprès de 2.407 électeurs. La sénatrice noire Kamala Harris a signé la performance la plus remarquée du débat, en mettant en difficulté Joe Biden qui mène les sondages du côté démocrate. Les intentions de vote pour Mme Harris ont bondi de 6% à 12% dans ce même sondage, tandis que celles de Joe Biden ont chuté de 38% à 33%.

L'Iowa sera le premier État à se prononcer dans ces primaires en février 2020.