Électroménagers

Réparer ses électroménagers c’est bon pour l’environnement

Karl Mayer
Commentaires
Service 2000
Photo prise par © Service 2000

D’Amana à Kitchenaid, de General Electric à Inglis, de Bosch à Whirlpool, Service 2000 répare et installe plus de 70 marques d’électroménagers que l’on peut retrouver dans un foyer de la grande région de Montréal ! Depuis 1985, cette entreprise effectue l’ins-tallation et la réparation de réfrigérateurs, laveuses, sécheuses, cuisinières, lave-vaisselles, barbecues et plus encore. 

«Une cuisinière va briser au mois de décembre parce que ce sont les Fêtes et qu’on l’utilise de manière industrielle pour tout préparer, de même qu’un frigo va arrêter de fonctionner l’été parce qu’il fait très chaud. Alors quoi faire ? Nous savons qu’un appareil qui arrête de fonctionner, c’est une crise dans un foyer. Il y a toujours trois ou quatre brassées de linge qui attend lorsque la laveuse tombe en panne. Nos experts vont se rendre sur place, voir ce qui est défectueux et rassurer le client. En règle générale, on obtient un rendez-vous en 48 heures», explique Daniel Beaulé, le président de Service 2000. 
 
On voit souvent, sur le bord du chemin, un frigo, une cuisinière, etc. Les gens s’en débarrassent… Alors pourquoi réparer quand on peut acheter du neuf ? «C’est une question qui ressort de plus en plus ces temps-ci, poursuit Daniel Beaulé. Premièrement, cela permet d’étirer la durée de vie de votre appareil. Deuxièmement, contrairement à ce que l’on pourrait croire, tout n’est pas recyclable. On parle beaucoup d’environnement et pour l’environnement, justement, réparer un appareil et lui permettre de fonctionner plus longtemps c’est une bonne chose à faire. Mais souvent, le consommateur a l’impression qu’il faut jeter.»
 
Si on discute énormément aussi de la fameuse «obsolescence programmée», il faut voir aussi ce qu’on achète. Si on ne regarde que le prix, alors on n’obtiendra que l’appareil pour lequel on veut payer. «Si le consommateur demande un électroménager qui dure 30 ans, alors les entreprises se mettront à fabriquer des appareils qui durent 30 ans, mais le consommateur devra être prêt à le payer aussi. En tant que société, on doit se poser la question si l’on veut continuer ainsi, au détriment de l’environnement, ou si l’on veut que cela fonctionne autrement ? Cela doit faire partie de la réflexion environnementale et sociale. Cela va venir un jour où l’on remettra en question ce mode-là», estime Daniel Beaulé, le président de Service 2000 qui comprend 26 employés au total.
 
Bien sûr, il y a l’expertise technique et les connaissances approfondies des techniciens, mais l’entreprise insiste aussi sur le bien être de ses travailleurs. «Nous voulons que notre compagnie soit un modèle au Québec en matière de conciliation travail-famille, nous accompagnons nos employés pour voir comment on pourrait les rendre encore plus heureux et plus épanouis au sein de l’entreprise, souligne Daniel Beaulé. Ce n’est pas qu’une question de faire de l’argent, c’est aussi de s’assurer que tout le monde soit heureux et émancipé. Lorsque les gens sont heureux, cela rend l’entreprise encore plus forte.» 
Par André C. Passiour
 
PLUS d’infos :
Service 2000  Installation et réparation d’électroménagers
T. 514-800-4064 ou 1-855-742-2003 ou encore