Honduras

Deux femmes transgenres connues assassinées

L'agence AFP
Commentaires
Santiago Carvajal
Photo prise par © Santiago Carvajal

La présentatrice de télévision transgenre Santiago Carvajal et la militante LGBT Bessy Ferrera ont été tuées au Honduras par des inconnus.

La présentatrice de télévision transgenre Santiago Carvajal (photo) a été abattue vendredi près d'un studio de télévision et est décédée samedi dans un hôpital de San Pedro Sula, dans le nord-ouest du pays.

Bessy Ferrera, quant à elle, a été abattue lundi matin dans la ville de Comayagüela.

Santiago Carvajal présentatait l'émission de divertissement télévisé "La Galaxia de Santi" et faisait la promotion des droits des personnes LGBTI sur les médias sociaux.

Ses collègues de Telesur ont déclaré avoir reçu des menaces de mort la veille du crime.

Selon les médias honduriens, il s’agit du 78ème assassinat de journalistes dans les médias depuis 2003.

Bessy Ferrera était un membre éminent du groupe de femmes transgenres Asociación Arcoíris, qui s'occupe notamment des victimes de violences homophobes et transphobes ainsi que de programmes de prévention du VIH. Elle a fait campagne particulièrement pour les droits des travailleuses du sexe.

Bien que l'homosexualité soit légale au Honduras, qui compte neuf millions d'habitants, les minorités sexuelles et de genre font l'objet de discriminations en raison de la prédominance du machisme.

Il n'y a pas de reconnaissance pour les personnes transgenres. La situation est aggravée par le fait que le pays souffre du troisième taux de criminalité le plus élevé au monde (après le Venezuela et le Salvador). En moyenne, il y a 57 homicides pour 100.000 habitants.