Du 25 juillet au 29 septembre

L'artiste émergente Meky Ottawa à La Guilde

Yves Gauthier
Commentaires

Du 25 juillet au 29 septembre, La Guilde, en partenariat avec Terres en vues, société pour la diffusion de la culture autochtone et organisatrice du festival Présence autochtone, présente Nehirowisidigital la plus récente exposition d’illustrations de l’artiste émergente Meky Ottawa. 

Réunissant dix oeuvres sur papier, dont certaines tirées de l’exposition ayant eu lieu au Musée amérindien de Mashteuiatsh, les oeuvres réalisées en 2017 seront présentées pour la toute première fois à Montréal. 

Cette exposition marque la première collaboration de La Guilde avec l’artiste, ainsi que sa deuxième exposition solo à Tiohtià:ke (Montréal). De facture moderne et minimale, son travail à mi-chemin entre le traditionnel et le contemporain, est fortement inspiré par sa culture et son héritage atikamekw, sa perspective féministe et sa vie urbaine quotidienne. Ses oeuvres empreintes d’humour sont fortement engagées et parfois politiques, entre autres par le biais d’une réappropriation inversée. 

Le vernissage de l’exposition ouvert à tous se tiendra à La Guilde (1356, rue Sherbrooke Ouest) en présence de l’artiste, le jeudi 25 juillet 2019 à 18h. Pour souligner l’importance d’un tel événement seront également présents André Dudemaine, directeur des activités culturelles de Terres en Vues et Michelle Joannette, directrice générale de La Guilde.

Bien qu’elle soit davantage reconnue dans le milieu de la vidéo, cela n’empêche pas l’artiste multidisciplinaire de s’adonner à l’illustration et aux installations en plus d’être également l’artiste derrière la somptueuse murale dédiée à la grande cinéaste autochtone Alanis Obomsawin. Malgré sa jeune carrière Meky Ottawa a présenté ses oeuvres à Mashteuiatsh, Nantes et Montréal, notamment au Musée des beaux-arts de Montréal dans le cadre de l'exposition collective Elles Autochtones (2017). Ses films d'animation ont été présentés au Canada, à Toronto, New York, Santiago (Chili), Marseille et Paris (France), Sao Paulo (Brésil) et Guadalajara (Mexique). Cette année seulement, elle a présenté Résurgence au Conseil des arts de Montréal et plus récemment, elle a réalisé une résidence d’artiste au Centre d’art et de diffusion Clark dans le cadre d'un projet consacré au travail des femmes artistes autochtones. 

“Le processus créatif me permet de me découvrir, de mieux me connaître, mais aussi de faire connaître une partie de mon patrimoine culturel aux autres. Je crois que la création est le reflet de nous-mêmes et de notre influence; dans mon cas, être un artiste autochtone signifie être activiste. Par mon travail, je veux contribuer à la création et à la promotion d'une multiplicité d'identités autochtones. L'art me permet d'évoluer, de grandir, de partager et de me connaître un peu plus à chaque fois.”   - Meky Ottawa

Activités reliées

Le 28 septembre prochain, de 14 H à 16 H et le 29 septembre de 13 H à 15 H dans le cadre de la 23e édition des Journées de la culture, La Guilde vous invite à participer à la création d’une oeuvre collective dirigée par Meky Ottawa.

Pour plus d’information www.laguilde.com.