Robert Beaudry

Faire avancer le Village

Denis-Daniel Boullé
Commentaires
Robert Beaudry

Robert Beaudry est conseiller de ville, membre du conseil exécutif de la ville de Montréal et engagé depuis longtemps dans le développement du quartier Centre-Sud et du Village, entre autres. Le Village est pour lui le moteur de développement du quartier qui verra son paysage se modifier dans les prochaines années, avec les constructions sur l’ancien site de Radio-Canada, sur celui laissé par la Brasserie Molson, enfin par l’occupation du terrain coin De Lorimier et Ste-Catherine, communément appelé Les portes Sainte-Marie.

Robert Beaudry rappelle l’intérêt de répondre au sondage en ligne pour connaître les besoins des communautés LGBTQ+ sur son territoire. «Ce sondage a été fait en collaboration avec plusieurs organismes comme la Chambre de commerce LGBT du Québec, la Coalition des groupes jeunesse LGBTQ+, ou encore la Direction régionale de la santé publique de Montréal, explique Robert Beaudry, ce qui nous permettra de définir des objectifs ainsi que les ressources et les moyens nécessaires pour les atteindre». Une première initiative de consultation qui touche directement les communautés LGBTQ+, et qui sera suivi par des rencontres de focus groupes au cours de l’automne. «Nous mettrons sur pied ces focus groupes à partir du mois de septembre, quand la période pour répondre au sondage sera terminée, c'est-à-dire le 18 août prochain, continue le conseiller de ville, c’est important pour nous de travailler en tenant compte de l’avis de tous et toutes».
 
Dans la foulée de cette courte entrevue par téléphone, Robert Beaudry se félicite que la Ville de Montréal ait signé la Charte de la bientraitance pour les personnes aînées LGBTQ+ lancée par la Fondation Émergence. La volonté selon Robert Beaudry de montrer à quel point cette catégorie de la population est importante pour la ville. Tout comme il se félicite aussi que l’Assemblée nationale ait reconnu unanimement la vocation du Village gai. «Cette motion présentée par la députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques, Manon Massé, nous servira pour toujours affirmer et préserver le statut particulier du Village, commente Robert Beaudry, dans toutes les décisions concernant l’urbanisme du quartier.»
 
Les changements, il y en aura beaucoup dans les années à venir qui concerneront les abords du Village. «C’est la raison pour laquelle nous avons un PPU (Programme particulier d’urbanisme) pour le développement sur l’ancienne usine Molson et nous en mettons un en place pour les Portes Sainte-Marie, explique Robert Beaudry, en ce sens nous tenons à ce que la population soit consultée dans l’élaboration des projets immobiliers à venir.»
 
Cette volonté de travailler avec la population, pour tenir compte des enjeux et des défis auxquelles elle est confrontée, se retrouve aussi par la présence d’un représentant de la ville dans le comité sur l’Avenir du Village. «Là aussi de nombreux organismes siègent sur ce comité, aussi bien des organismes LGBTQ+, que culturels, communautaires, que les élus fédéraux et provinciaux, souligne le conseiller de ville, pour mieux faire face à tous les défis qui se présentent.»
 
Pour le membre du Comité exécutif de la ville, ces initiatives sont une garantie d’avancer ensemble pour redonner au quartier et au Village la place qui leur reviennent de par leur histoire et de par leur situation géographique au cœur de Montréal.