Équateur

Le premier couple homosexuel se dit Oui

L'équipe de rédaction , L'agence AFP
Commentaires
Alexandra Chavez et Michelle Aviles
Photo prise par © Alexandra Chavez et Michelle Aviles
Alexandra Chavez et Michelle Aviles
Photo prise par © Alexandra Chavez et Michelle Aviles
  • Alexandra Chavez et Michelle Aviles
  • Alexandra Chavez et Michelle Aviles

Alexandra et Michelle, qui se sont dit «oui» jeudi en Équateur, sont devenues le premier couple homosexuel à se marier dans ce pays conservateur qui a légalisé mi-juin les unions entre personnes du même sexe.

Alexandra Chavez, 41 ans, et Michelle Aviles, 23 ans, se sont mariées devant un juge dans la ville de Guayaquil (sud-ouest).

«Je me sens davantage soutenue par la loi. Je sais que beaucoup de gens voient cela (le mariage homosexuel) d'un mauvais oeil (...), mais nous ne faisons de mal à personne, on n'enlève rien à personne et nous vivons une vie normale», a déclaré à la presse Michelle, chemise à fleurs et bouquet en main, après avoir signé l'acte de mariage.

Lorsque ma «famille va apprendre cela, ça va faire du bruit. Je ne sais pas s'ils seront horrifiés ou non (...) Ils ne s'occupent pas de moi. Celle qui est mon moteur, mon tout, c'est Alex», a-t-elle ajouté.

Le mariage homosexuel a été approuvé mi-juin par les magistrats de la Cour constitutionnelle par cinq voix contre quatre.

En Equateur l'État est laïc, mais la société est historiquement conservatrice et le clergé exerce une forte influence. L'Église catholique, qui a rejeté cette décision, avait annoncé dans la foulée son intention de mobiliser ses fidèles «dans la rue».

Ce fut chose faite le 29 juin, lorsque des milliers de catholiques et évangéliques ont manifesté, chapelets en main et entonnant des chants religieux, dans plusieurs villes d'Equateur contre cette décision qui, en revanche, n'ouvre pas la possibilité d'adopter pour les couples du même sexe, ce que la Constitution a interdit en 2008.

En Amérique latine, le mariage homosexuel est déjà reconnu par l'Argentine, le Brésil, la Colombie et l'Uruguay.

L’Équipe de rédaction avec des elements fournis par des journalistes de l’AFP