Samedi 10 août - Fierté Montréal

Illusion enflammera le parc

André-Constantin Passiour
Commentaires
Illusion - Michel Dorion
Photo prise par © Illusion - Michel Dorion
Illusion - Adriana Schatzi
Photo prise par © Illusion - Adriana Schatzi
Illusion - Tracy Trash
Photo prise par © Illusion - Tracy Trash
Illusion - Rainbow
Photo prise par © Illusion - Rainbow
Illusion - Kitana
Photo prise par © Illusion - Kitana
Illusion - Gabry Elle
Photo prise par © Illusion - Gabry Elle
Illusion - Amy Haze
Photo prise par © Illusion - Amy Haze
  • Illusion - Michel Dorion
  • Illusion - Adriana Schatzi
  • Illusion - Tracy Trash
  • Illusion - Rainbow
  • Illusion - Kitana
  • Illusion - Gabry Elle
  • Illusion - Amy Haze

Le samedi 10 août, de 20h à 23h, préparez-vous à un feu roulant de numéros les uns plus colorés et énergiques que les autres. Le «maestro» de la soirée, Michel Dorion, nous a concocté encore cette année un spectacle Illusion surpassant les éditions précédentes. Et c’est peu dire! Plus d’une vingtaine de drags seront sur scène pour émerveiller l’assistance nombreuse ce soir-là! 

Ariana Schatzi, Alexandre Rémy, Amy Haze, Anastasia, Barbada, ChouChoune, Gerry Cyr, Gisèle Lullaby, House of Loreen, Jimmy Moore, Jonathan Lebouthillier, Kelly Torrieli, Kitana Sweet, Luc D’Arcy, Manny, Miss Butterfly, Océane, Peggy Sue, Rainbow, Rock Bière, Sasha Baga, Tracy Trash, Drag Syndrome et LaDiva Live se relaieront sur les planches ce 10 août! Ouf!

Et ne soyez pas en retard puisque «le numéro d’ouverture sera extraordinaire, il fait place à la relève et c’est vraiment superbe et avec plusieurs drags, donc c‘est une ouverture en grand», révèle Michel Dorion, le grand manitou de ce spectacle et aussi coordonnateur à la direction générale à Fierté Montréal.

Évidemment, trois heures de spectacles c’est long, mais pas si long que ça non plus lorsqu’on y pense. Comme en 2018, il y aura un bloc de chansons francophones. «L’année passée, les gens ont apprécié qu’il y ait des chansons en français et pas uniquement en anglais. Donc, on va faire un segment en français avec plusieurs drags», continue Michel Dorion.

Il y aura aussi un hommage spécial à nos drags pionnières du milieu: Gerry Cyr, Alexandre Rémy et Luc D’Arcy. «Les trois sont très touchés que l’on puisse leur rendre ainsi hommage sur scène, dit Michel Dorion. J’y participerai également. Ce sera un beau moment et il y aura des surprises.» Dans une de ses interventions, Michel Dorion personnifiera Céline Dion. «Cela fait déjà un bon moment que je n’ai pas personnifié Céline et, avec la fin de sa résidence à Las Vegas, son nouvel album [intitulé Courage] et sa tournée mondiale qui s’en vient cet automne, je me suis dit pourquoi pas faire quelque chose pour souligner tout ceci?», indique-t-il. 

Le Drag Challenge revient cette année aussi. L’année dernière, on s’en souviendra, c’était l’ex-joueur vedette des Canadiens de Montréal, Georges Laraque, qui s’était transformé en drag-queen pour le plus grand bonheur de la foule rassemblée à cette occasion! «Ce seront encore des vedettes connues qui se feront «coaché» par une drag reconnue et le gagnant remportera une somme d’argent qu’il pourra remettre à une cause de son choix. Les spectateurs avaient beaucoup aimé ça l’année dernière», indique Michel Dorion.

Si la plupart des drag-queens ce soir-là sont des personnages montréalais, une des drags ressort du lot puisqu’elle nous vient de Belgique et chante avec sa propre voix! Il s’agit de LaDiva Live. Ce franco-algérien résidant à Bruxelles depuis de nombreuses années s’est produit un peu partout sur les scènes de diverses Fiertés, de Londres à Vilnius et de Budapest en passant par les États-Unis… «C’est quelqu’un de très gentil LaDiva Live chante dans des croisières, des événements, etc., dit Michel Dorion. À chaque année, nous avons une invitée spéciale et cette année, c’est elle! Et ce qui est différent ici, c’est qu’elle chante, ce n’est pas du lipsynch.»

Bon alors et le dernier numéro? C’est ce que tout le monde veut savoir aussi.. «Bien, ce sera une finale festive avec beaucoup de surprises», de répondre Michel Dorion avec un large, très large sourire… Bon, il ne veut rien révéler, alors il va falloir être sur place pour le voir!

S’il y a un grand déploiement sur scène, c’est grâce à la participation de chorégraphes, de danseurs, mais aussi de costumiers, coiffeurs, maquilleurs, etc. Ce qui signifie au bas mot environ 150 personnes au total et vous avez là une production digne de Las Vegas! 

«J’ai commencé ce type de spectacle en 2008, avec C’est la Fête, c’est donc ma 11e édition cette année, poursuit Michel Dorion. Cela a grandi un peu chaque année sans qu’on s’en aperçoive vraiment. C’est une belle évolution qui nous mène jusqu’à un tel spectacle d’aussi grande envergure en 2019 avec plus d’une vingtaine de drags et de très beaux numéros… À bien y penser, tout s’est fait de manière naturelle, l’évolution a été graduelle et bien des gens s’y sont greffés avec le temps et cela donne un tel spectacle maintenant.»

-----

ILLUSION, spectacle gratuit présenté le SAMEDI 10 août, de 20h à 23h, sur la scène TD Les drags seront précédées sur scène, de 18h à 20h, par la DJ Montana qui fusionne le meilleur de l'électronique, du hip hop, de la musique Latine, du Dancehall et de la musique populaire. INFOS : www.fiertemtl.com