Communautaire

FIERTÉ LITTÉRAIRE EST DÉSORMAIS UN OBNL

Michel Joanny-Furtin
Commentaires
Denis Martin

«C’est à la suggestion de Fierté Montréal, qui a toujours été là pour appuyer notre évènement, que l’idée est apparue de nous constituer comme un OBNL», expli-que l’initiateur de la Fierté Littéraire, l’auteur Denis-Martin Chabot.

«Cette structuration en organisme à but non lucratif permettra à l’événement initial d’étendre ses activités et d’en faire plus que ce qu’on fait déjà», explique Denis Martin qui portait depuis 2012 cet enfant sur ses épaules et celles de sympathiques bénévoles. «Cette activité à son importance. Il fallait prévoir la relève», avance-t-il. «Je voulais que cela puisse continuer sans moi. Avec cette nouvelle structure, ce n’est plus moi. Et elle pourra assurer la pérennité de l’évènement, poursuivre le développement des activités, voire en faire tout l’année, pourquoi pas ?», détaille l’auteur. «De plus, l’OBNL pourra recevoir des fonds d’entreprises partenaires et des subventions des différents conseils des arts.» Déjà quelques idées pointent à l’horizon pour le nouvel OBNL, comme organiser la Fierté Littéraire ailleurs qu’à Montréal ou Québec pour élargir l’intérêt et le lectorat, et offrir une plateforme aux auteurs locaux. «Dans nos cartons, il y a aussi l’idée d’un Cercle littéraire virtuel sur une plateforme numé-rique afin de lancer une conversation internationale sur un livre francophone de notre choix. Mais aussi créer un espace littéraire à partager, l’Espace Fierté Littéraire, ouvert aux auteur.es des communautés autochtones et des communautés racisées.»