Portrait

Qui est Lil Nas X, le chanteur d'«Old Town Road»?

Sébastien Thibert
Commentaires
Lil Nas X
Photo prise par © Lil Nas X

Grâce à Twitter, Billy Rae Cyrus et l'engouement de la toile, Lil Nas X est en tête des palmarès américains avec son titre « Old Town Road ». Portrait d'un jeune rappeur gai arrivé au top.

Le tube Old Town Road de Lil Nas X, 20 ans, vient de battre les records de longévités en tête des palmarès aux États-Unis. Il y a un an, Montero Lamar Hill alias Lil Nas X n'aurait pas osé rêver un tel succès. 

« Wow, l'année dernière je dormais par terre chez ma sœur, je n'avais pas d'argent, je me battais pour avoir des clics "play" sur ma musique, je souffrais de maux de tête quotidiens, et maintenant je suis ouvertement gai », a publié Lil Nas X le 29 juillet 2019 sur Instagram, avec la légende « mec, le temps passe vite ». Il y a un an, le jeune homme était sans le sou, sans domicile fixe (il squattait chez sa sœur) et inconnu au bataillon. 

Aujourd'hui, il est validé par le rappeur Tyga (d'après The Blast), le chanteur de country australien Keith Urban en a fait une version et il a même été personnellement félicité par la diva Maria Carey, sur Twitter. Retour sur le parcours d'un jeune homme qui a su imposer son propre style entre le rap et la country, et qui est pour le moment sur un petit nuage au-dessus du soleil. 

Lil Nas X est né à Atlanta. Ses parents ont divorcé quand il avait 6 ans. Après leur séparation, il est parti vivre avec sa grand-mère et sa mère à Bankhead Courts, un quartier particulièrement difficile où régnaient la drogue et la violence, selon Rolling Stones

À neuf ans, le petit Montero et son frère ont déménagé pour aller vivre avec leur père, qui s'était remarié et habitait dans un quartier plus tranquille. Partir lui a d'abord coûté : « Je ne voulais pas quitter ce à quoi j'étais habitué. Mais c'était mieux pour moi. (...) Si j'étais resté, je serais tombé du mauvais côté », l'a-t-il expliqué au média musical américain. 

Il parle de sa relation avec sa mère, peu présente, dans une de ses premières chansons, intitulée Carry On. « Comment peux-tu laisser ton fils seul ? », dit-il, à un moment de la chanson. Aujourd'hui, le jeune rappeur n'a plus vraiment de contact avec elle, voire plus du tout de nouvelles depuis que son tube Old Town Road est sorti.

C'était un enfant intelligent, un clown qui faisait rire la classe, mais sans le côté cancre. Il travaillait, il était sérieux, et a commencé à jouer de la trompette pendant l'équivalent du CM1. Au fil des années, il s'est amélioré jusqu'à atteindre un haut niveau, et puis... Il a abandonné, ce qu'il regrette. « Je ne voulais pas avoir l'air nul », a-t-il confié à Rolling Stone

Puis, au moment du collège il s'est engouffré dans Twitter. Le jeune homme, connu comme Lil Nas X, aujourd'hui était derrière une multitude de comptes Twitter, il y a quelques années. Il s'est perdu sur la toile, s'est isolé, sans bien en comprendre les raisons. « Je ne sais pas pourquoi. J'imagine que je cherchais à comprendre qui j'étais », révèle-t-il. Cela a continué jusqu'à sa première année d'université. Les réseaux sociaux Facebook et Vine, les blagues sur Twitter, le rappeur a testé différentes choses avant de trouver sa voie : la musique. 

Admirateur de Kid Cudi, Drake et Kendrick Lamar, Lil Nas X a toujours écouté de la musique, mais ne s'imaginait pas en faire. Et pourtant, lorsqu'il a annoncé à son père et sa belle-mère qu'il allait prendre du temps pour explorer cette voie, il avait déjà abandonné son école d'informatique et sa nouvelle idée de devenir chirurgien cardiovasculaire. Il est parti squatter chez sa sœur et a vécu sur les maigres économies qu'il avait faites en tant que caissier. 

Montero postait des musiques sur SoundCloud, mais elles ne prenaient pas. Il parvenait à mobiliser ses communautés en ligne avec des blagues, des petites vidéos, mais avec des musiques, cela ne marchait pas. Jusqu'à Old Town Road. En fouillant sur Internet, il est tombé sur le rythme d'un Néerlandais de 19 ans, YoungKio. Réceptif à la mélodie, le rappeur a payé 30 dollars la location du rythme, l'a transformé avec sa voix et ses paroles et a tout fait pour le rendre viral. 

En quelques semaines, après des retweets quotidiens, la chanson a fait son chemin jusqu'à détrôner Despacito. « C'est monté, petit à petit. Les gens disent que j'ai payé des influenceurs, mais je n'avais même pas l'argent pour une vidéo », a avoué Lil Nas X à Rolling Stones. Enfin, le jeune homme a utilisé son réseau social fétiche pour faire son coming-out, pendant le mois de juin dernier. « Twitter peut faire arriver beaucoup de choses, si vous avez assez de retweets" conclut-il dans son entretien pour Rolling Stones.