Du 8 au 11 août

La 2e édition de Trans Égéria

Denis-Daniel Boullé
Commentaires

Événement officielde Fierté Montréal en collaboration avec l'Aide aux Trans du Québec, 30 personnes transidentitaires du Québec ayant aidé et milité pour les personnes transidentitaires au Québec seront présentées lors de l'exposition Tans Égéria 2, certaines photos signées du photographe Serge Blais. Trans Égéria 2 sera présentée du 8 au 11 août au Centre communautaire de loisirs Sainte-Catherine-d’Alexandrie, 1700, rue Atateken (ex-Amherst), à Montréal.

30 personnes transidentitaires ont accepté de se prêter au jeu. Elles représentent le spectre de la diversité culturelle, ethnique et religieuse, mais aussi la diversité générationnelle des personnes transidentitaires. Ces 30 personnes sont engagé.es, certain.es depuis plusieurs années, pour non seulement venir en aide à leurs pairs mais aussi pour informer, sensibiliser la population en déconstruisant les mythes et les idées reçues sur toutes les questions autour du genre.

 

Les personnes transidentitaires ont été pendant plusieurs décennies les laissés-pour-compte des luttes pour la reconnaissance légale et sociale des minorités sexuelles. Minorité dans la minorité, elles sortent du placard pour prendre la place qui leur revient dans l'espace public et social. Celles représentées dans l'exposition sont devenues des modèles et des exemples pour démontrer que l'on peut s'imposer en étant soi-même malgré les écueils encore nombreux face à l'acceptation et l'intégration des personnes transidentitaires.

 

L'Aide aux Trans du Québec (ATQ) a été créé en 1980 par Marie-Marcelle Godbout, décédée depuis. Marie-Marcelle est considérée comme une pionnière au Québec et ailleurs pour avoir pendant 37 ans offert soutien, réconfort, aide et bien plus encore aux personnes transidentitaires. Elle fut aussi l'une des toutes premières à porter la voix des personnes transidentitaires dans les médias (émissions de télévision, de radio, journaux, etc.).

 

Photographe indépendant, Serge Blais consacre sa vie à sa passion, tout en étant photographe pour, entre autres, le magazine Fugues. Depuis quelques années, il a entamé une carrière artistique pour laisser sa créativité et sa singularité s'exprimer dans l'art pictural.