Montréal

Quelques centaines de manifestants réclament des soins adéquats pour les transgenres

Chantal Cyr
Commentaires

Les rues du Centre-Ville de Montréal, ont pris les couleurs bleu, blanc et rose du drapeau trans le temps d'un après-midi, dimanche dernier, dans le cadre de la Marche Trans annuelle, organisée pour la sixème fois par le collectif Euphorie. Des centaines de personnes ont défilé pour réclamer une meilleure accessibilité des soins de santé et des services sociaux pour les personnes transgenres.

Sur la grande banderole à l'avant du cortège, on pouvait lire Marche Trans pour l'accès universel aux soins, mais les manifestants réclament aussi la couverture complète par la RAMQRégie de l'assurance maladie du Québec des traitements liés à la transition.

La prise d'hormones, les entraînements vocaux, la conservation des gamètes et l'épilation au laser sont notamment cités en exemple.

Des changements sont aussi demandés pour que le personnel soignant soit plus familier avec les diverses réalités des personnes transgenres et que les établissements de santé y soient mieux adaptés, que ce soit par l'usage de pronoms désirés ou la présence de salles de bain neutres par exemple.

La mise en place d’un modèle dit de consentement éclairé est également priorisée.

C’est un modèle où on parle avec notre médecin. Puis le médecin va présenter tous les effets de prendre des hormones ou d’une chirurgie, expliquer les dangers, mais aussi les bienfaits afin que la personne puisse faire un choix éclairé face à ces soins, expliquait par voie de communiqué le collectif Euphorie.