Nice

Un homme violé par trois personnes en raison de son homosexualité

Collaboration Spéciale
Commentaires

hSamedi 3 août, aux alentours de 19h30, un trentenaire niçois s’apprêtait à rentrer chez lui quand trois hommes l’ont violemment agressé en proférant des insultes homophobes.

«Il y avait trois hommes en bas de mon immeuble, a-t-il raconté à Nice-Matin. J’en connaissais deux de vue. Une vingtaine d’années. Ils traînaient là depuis quelque temps et, chaque fois que je passais, ils me lançaient des insultes homophobes au loin. J’avais décidé de ne pas entendre, de ne pas relever.»

Une plainte déposée

Les agresseurs s’en prennent alors à lui: «Ils m’ont forcé à entrer dans l’immeuble, m’ont entraîné dans les escaliers. Ils m’ont poussé contre un mur et m’ont mis à genoux. J’ai essayé de me débattre: impossible… J’avais peur», se remémore le trentenaire. Les trois individus lui imposent alors des fellations.

En compagnie d’un ami, le Niçois se rend ensuite à l’hôpital, puis au commissariat. Une plainte est déposée pour «viol en réunion et viol commis à raison de l’orientation sexuelle de la victime». Il contacte alors la presse pour témoigner. Il veut que «ça se sache, que ça ne reste pas impuni».

Le centre LGBT Nice-Côtes d’Azur a annoncé mardi son intention de se constituer partie civile dans ce dossier. «On redit publiquement qu’on n’insulte pas, on n’agresse pas, on ne tabasse pas quelqu’un parce qu’il est homosexuel», a déclaré son président Erwann Le Hô.