Uruguay

Echec des conservateurs à organiser un référendum anti-trans

Chantal Cyr
Commentaires

En Uruguay, les conservateurs ont échoué dimanche dans leur tentative pour obtenir un référendum contre une loi protectrice pour les personnes transgenres adoptée en octobre 2019. 

Le Parti national (droite) qui souhaitait abolir cette législation par référendum n'a réussi à mobiliser que 9% des électeurs inscrits alors qu'il en faut 25%.

Le texte en cause permet à toute personnes qui en ressent le besoin de changer la mention de genre sur leurs documents d'identité à l'état civil et garantit 1% des postes de l'administration centrale aux personnes transgenres ainsi que la prise en charge des soins de transition par le système de santé.