Du 22 au 25 août - Vieux-Port de Montréal

Découvrez ce que vous réserve la 9e édition d'Orientalys

L'équipe de rédaction
Commentaires

Durant quatre jours et quatre nuits, Orientalys crée un monde idéal, où les frontières n'existent plus! C’est au Quai Jacques-Cartier du Vieux-Port que toute l’équipe du Festival vous attend nombreux, en famille, entre amis ou en solo. Au programme : de la danse, du chant, de la musique et une panoplie d'activités interactives, d'ateliers et de dégustation... le tout gratuitement.

Orientalys vous propose de plonger en plein cœur des multiples cultures orientales - du Maghreb à la Chine, du Moyen-Orient au Japon - et de leurs traditions à la fois méconnues et atypiques, illustrant une Montréal plurielle, à l’échelle du Monde.

 

 
 
 

Découvrez le désert autrement, au coeur même de la ville! Sur les dunes de la scène TD, des hommes voilés débarquent! Munis de leurs guitares basses, sèches et électriques, ces touaregs vous conduiront dans un monde à part dont vous ne soupçonniez pas l’existence!

 

 

 
 

Issam Kamal a le secret des mélodies qui vous prendront comme une invitation à chanter la vie! Cet alchimiste des rythmes surprend autant qu’il émeut, faisant danser les foules sur des chansons chaabi-groove aux textes poignants!

 



 
 

23 AOÛT, 18H15 
RÉSURRECTIONS HUA YUN

(QUÉBEC)


La troupe chinoise du Phoenix revient à Orientalys pour un spectacle de danse classique Han toujours plus haut en couleurs! Chanteuses, musiciens, danseuses et acrobates, d’innombrables artistes sont au rendez-vous pour vous plonger au cœur d’une mythologie en mouvement faite d’étoffes, de gestes et de respirations. Ne manquez pas ce tourbillon de culture chinoise imprévisible composé de dragons, lions et phoenix!



23 AOÛT, 19H30 
MASSAR EGBARI
(ÉGYPTE)


Il vous sera impossible de résister à ce torrent de musique ni au charismatique leader du groupe, Hani El Dakkak, une star à la voix envoûtante qui fait sonner ses textes comme autant d’envolées lyriques aux mélodies incantatoires! Ce groupe phare de la musique alternative égyptienne, qui combine Orient et Occident avec un naturel déconcertant, navigue avec fraîcheur sur des rythmes rock et blues aux sonorités parfois jazzy.

 

 
 
 
 


Orientalys 2019, cette fois c’est la bonne! L’artiste algérienne sera bel et bien à Montréal parmi son public pour chanter son répertoire certes, mais aussi celui de Warda et d’autres immortels. Que ce soit dans le style haouzi, chaabi, khaliji ou la pop algérienne, Nada Al Raihane enchaîne dans une maîtrise époustouflante les différents registres musicaux avec son timbre de voix si spécifique qui la hisse au rang des nouvelles divas d’Alger!

 



 
 

Avec ce spectacle de danse, vous n’en reviendrez pas de ce tourbillon de corps qui se déploient, faisant de leur alchimie unique un ying et yang qui se font face et se complètent. Telle est la promesse lancée par les danseurs Shahrokh Moshkin Ghalam et Karine Gonzalez au public d’Orientalys! La beauté des gestes, associée à leur souveraine précision, viendra peindre sous vos yeux un mystérieux pas de deux où la Perse fait la cour à un certain flamenco andalou !

 

 

 
 
 
 
 

Qui de plus lumineux parmi les trésors de la musique maghrébine qu’Hamid Zahir pour un ultime hommage? Le maître gnawi Fathallah et Jennifer Grout, cette surprenante chanteuse américaine qui s’est plongée avec génie dans la musique arabe, reprendront ainsi le flambeau de l’immense héritage du radieux marrakchi. Des danses faites de prouesses acrobates, pitreries et mimiques cocasses viendront accompagner ce spectacle aux couleurs tout sourire de l’allégresse!

 

 

 
 

Ce jeune chanteur algérien qui a entamé en quelques années une ascension fulgurante saura vous surprendre dans une combinaison de surprises et de modernité. Très remarqué lors de son passage à l’émission Arab Idol, Youba explore à travers des tubes au style urbain étonnant, la musique moyen-orientale, mais aussi le raï et le flamenco. À la veille de son nouvel album, Youba se devait de venir à Orientalys pour sa 1è représentation en Amérique du Nord.

 

 

 
 
 
 
 
Le chanteur et guitariste Abdelhak Benmedjabari porte l’Algérie et la musique dans son sang. Avec son groupe ils n’hésitent pas à se prêter à toutes sortes de fusion, pourvu que le groove prenne sous les mélodies rythmées les plus dansantes! Reggae, blues, rock, jazz et musique gnawa s’entremêleront ainsi sous d’irrésistibles liaisons magnétiques. Grooz, où l'energiequi vous fera franchir les portes du groove! 
 



 
 

Avec sa voix propice au soulèvement des passions, le chanteur Nidhal Yahyaou exalte et dompte les foules aux côtés de musiciens survoltés. Percussions, ney et synthétiseurs dans un alliage fait de traditions berbères et de modernité: voilà la promesse festive et captivante que porte Chaôuia pour une transe tunisienne immémoriale au Quai Jacques-Cartier. Le temps est court, mais la nuit sera longue!

 




 

Orientalys c’est aussi une médina orientale où petits et grands pourront participer à de nombreuses animations en continu durant les quatre jours du festival. Des spectacles de musique, de danse, d’arts martiaux et des ateliers divers et variés seront présentés au public gratuitement. Sans oublier les nombreux kiosques artisanaux et culinaires représentant les pays d’Orient !