Musique

Deux jeunes queer se succèdent à la tête des ventes de disques aux États-Unis

Yannick LeClerc
Commentaires

Le succès «Old Town Road», du rappeur ouvertement gai Lil Nas X, avait battu le record de longévité en tête des ventes de disques aux États-Unis. Il vient d’être détrôné par la pièce «bad guy», de Billie Eilish.

«Félicitations à Billie Eilish! Tu le mérites.» C’est le message qu’a publié sur Twitter le rappeur Lil Nas X, le 19 août. La chanson «bad guy», de la jeune chanteuse américaine, restée neuf semaines d’affilée juste derrière le hit du rappeur de 20 ans, «Old Town Road», a finalement décroché la première place du classement Billboard.

Comme Lil Nas X, Billie Eilish a accédé à la célébrité ces derniers mois avec la sortie en mars de son premier album When We All Fall Asleep, Where Do We Go?

La chanteuse de 17 ans, identifiée comme queer, est la première musicienne née dans les années 2000 à prendre la tête du classement Billboard Hot 100. Elle s’était auparavant fait connaître en ligne pour son style mélangeant bribes de hip-hop et musique électronique.

« Old Town Road », avec une apparition du chanteur country Billy Ray Cyrus, avait battu fin juillet le record du « One Sweet Day » de Mariah Carey (1995) et du « Despacito » de Luis Fonsi et Daddy Yankee, avec Justin Bieber (2017), chacun premier durant 16 semaines. Montero Hill, le vrai nom de Lil Nas X, vivait encore chez sa soeur il y a quelques temps, était sans emploi et venait d’abandonner ses études. À 20 ans, il est aujourd’hui millionnaire. Le rappeur a profité des célébrations entourant les 50 ans des émeutes de Stonewall, en juin dernier, pour faire son coming out médiatique. Désormais ouvertement gai, il rejoint la liste croissante des rappeurs américains queer, aux côtés notamment de Frank Ocean et Mykki Blanco.