Bilan 2019 - Fierté Montréal

Pas le vague à l'âme

André-Constantin Passiour
Commentaires
Antony Carle
Photo prise par © Michel Bazinet
Safia Nolin
Photo prise par © Michel Bazinet
Geoffroy
Photo prise par © Michel Bazinet
  • Antony Carle
  • Safia Nolin
  • Geoffroy

La soirée Vague a enthousiasmé près d’un millier de spectateurs présents le mercredi soir, plutôt frisquet, du 14 août.

Bien sûr, le clou de la soirée fut l’apparition de Safia Nolin qui, de sa voix douce, a entonné deux ou trois chansons avec sa guitare. Avec sa grande générosité, elle a partagé la scène avec la «Queer Squad», une bande sympa de jeunes filles rencontrées dans un camp de jour queer, et avec lesquelles elle a chanté une chanson.

La pianiste Alexandra Stréliski ainsi que Beyries, La Bronze, Geoffroy, Annie Sama et Anthony Carle sont venus tour à tour pour éblouir la foule.

Le charmant Mathis Xavier en a profité pour lancer des messages sur les droits LGBT bafoués ailleurs dans le monde et sur la chance que nous avons de vivre sur une terre où de tels droits nous permettent de nous amuser librement !

Le duo électro Wake Island, d’origine libanaise, avait ouvert le bal et énergisé les festivaliers dès le début.