À lire

Comment nous dire adieu

Benoit Migneault
Commentaires
Comment nous  dire adieu

Le commissaire Sergio Striggio fait face à la disparition d’un jeune garçon de onze ans, Michel Ludovisi, un drame familial qui fait ressurgir les propres traumatismes de son enfance puisqu’un concours de circonstances l’amène à également devoir accueillir son père. Celui-ci, ayant lui-même exercé le métier de policier, vient lui apprendre une nouvelle qui ne vient qu’attiser l’urgence que cessent les silences dont sont empreints leurs relations: il est atteint d’un cancer et la fin approche à grands pas.

Comment nous  dire adieuDe son côté, Sergio souhaite retirer le voile qui le sépare de son père en lui révélant son orientation sexuelle et la présence de Léo, un instituteur, dans sa vie. Le cas de l’enfant disparu, de son côté, se complexifie puisque s’y ajoutent un attentat contre une voiture et un suicide. Et quand est-il de ce prêtre énigmatique qui gravite en pourtour de l’enquête? À cheval entre deux genres, le polar et le drame familial, ce roman de Marcello Fois saura sans doute en déstabiliser certains, qui souhaiteraient un fil narratif plus clair, alors que cette caractéristique constituera, au contraire, une accroche pour plusieurs autres puisqu’il nous amène à creuser le passé de son personnage principal. Il faut également noter que le récit se déroule dans le nord de l’Italie, dans la région de Trentin-Haut-Adige, ce qui lui insuffle une couleur locale fort intéressante. Il ne faut cependant pas s’y tromper: nous sommes dans le nord et c‘est donc le froid et la neige qui sont présents en toile de fond et non pas le souffle chaud de la Méditerranée. Évidemment, comme son titre l’indique, le deuil est au cœur du roman, que ce soit au regard d’une famille qui se déchire ou de ceux à qui l’on doit faire ses adieux, mais également des silences qu’il faut abandonner. 
 
Comment nous dire adieu / Marcello Fois. Paris: Seuil, 2019. 379 p.