Véhicules

Suggestions de la rentrée

Denis-Daniel Boullé
Commentaires
Kia forté

On approche des élections et il sera peut-être bon de faire pression sur les différents partis pour prendre le virage bleu en matière automobile. Comme de bonifier les aides à l’achat de véhicules électriques ou encore de multiplier les bornes de recharge pour rendre leur utilisation plus simple. Et puis penser que si la voiture électrique ne pollue pas, la fabrication des batteries, en particulier le lithium utilisé, ainsi que leur recyclage en fin de vie donne encore des maux de tête aux chercheurs. La batterie dite solide, sans lithium, n’est pas encore au point.

En attendant nombreux sont ceux et celles qui n’ont pas encore succombé à la mode des VUS ou qui attendent que la technologie des véhicules électriques soit plus écologique en amont comme en aval du simple véhicule non polluant. Les petites berlines ont peut-être moins la côte mais elles proposent une alternative «raisonnable» dans tous les sens du mot pour ne pas aggraver le changement climatique.
 
Nissan Micra
Les citadines sont de plus en plus rares dans nos rues, les Smarts ne subsistent plus que dans les flottes d’autopartage. Cependant Nissan continue de produire la Micra, un des modèles les moins chers au Canada et des plus intéressants tant la voiture contient tout ce que l’on souhaite en technologie d’info-divertissement. Peu encombrante, la Micra ne sera d’aucune utilité pour un déménagement ou encore pour transporter une famille nombreuse en vacances, chien compris. Mais elle bénéficie de la qualité de la marque Nissan, gage de sécurité et de fiabilité. Et de plus, elle est jolie à regarder, s’éloignant d’une mode éphémère heureusement des petites boîtes à chaussures sur roues minuscules. Un cran au-dessus, les sous-compactes, elles, se portent mieux. Et puis, elles restent économiques à l’achat comme à l’usage. Peu énergivores, le combat est serré pour les constructeurs qui espèrent chaque fois battre la concurrence à la pompe, elles se révèlent un bon compromis. Généralement spacieuses, offrant un espace de chargement enviable que ce soit dans la version berline ou la version 5 portes, certaines peuvent se détailler en hybride et hybride rechargeable.
 
Honda Civic
Au cours des décennies, elle tient toujours le haut du pavé. La Honda Civic a tellement conquis ses premiers conducteurs que ceux-ci lui sont restés fidèles au cours des décennies. J’ai même un ami qui a opté quelques mois pour un autre constructeur avant de revenir à la Civic. Son look a évolué, a perdu au fil du temps son côté sportif, mais les dernières moutures de la marque de Tokyo ont retrouvé l’aspect pimpant et agressif de la Civic d’antan. Bien évidemment, la Civic Type R est la plus impressionnante de la gamme avec son aileron surdimensionné sur le coffre, ses gigantesques entrées d’air, et ses trois sorties d’échappement. On ne risque pas de passer inaperçu. Mais elle est aussi la plus chère de la gamme.
 Toyota
Toyota Corolla
La Toyota Corolla est chère au cœur des Québécois et des Québécoises. Au fil du temps, la petite de Toyota a bien changé, et a gagné aussi bien en qualité, confort, espace, qu’en design. On la trouvait un peu fade, plus proche du simple outil pour se déplacer d’un point à un autre que pour le plaisir de l’œil. C’est chose du passé, la nouvelle Corolla a trouvé un couturier haut de gamme. Attention, elle ne cherche pas l’esbroufe ni le spectaculaire, mais l’élégance des lignes, à l’extérieur comme à l’intérieur. Pour en avoir conduit une plusieurs fois ces derniers mois, grâce à une compagnie qui rend l’auto commune, elle bénéficie à l’intérieur d’un écran géant central, et de toute la technologie sécuritaire, régulateur de vitesse intelligent, signalisation d’une sortie de voie, etc. Et elle est très spacieuse. Peut-être étais-je au volant du modèle haut de gamme. Avant de se ruer vers une petite berline, la Corolla demande à être essayé.
 
Hyundai Elantra
Très populaire dans nos contrées, l’Elantra de Hyundai se démarque aujourd’hui comme l’une des sous-compactes les plus attrayantes. On ne compte plus les prix que le constructeur sud-coréen a remportés pour la joliesse et la qualité de ses voitures. Économique à l’achat, l’Elantra se donne des airs de grande, l’espace est vaste, le volume de chargement aussi, la conduite rassurante et enfin, elle ne laisse pas de grosses factures d’entretien derrière elle. Et pour celles et ceux qui la trouveraient trop grosse pour différentes raisons, elles et ils peuvent se tourner vers l’Accent, le modèle en-dessous qui lui aussi remporte un franc succès sur nos routes.
 
Kia Forte
Du côté du faux frère de Hyundai, le constructeur Kia, la concurrente de l’Elantra s’appelle Forte. Moins originale stylistiquement que sa cousine éloignée, elle n’en demeure pas moins une possibilité à envisager. Partageant de nombreux points mécaniques communs avec l’Elantra, bénéficiant du même souci de qualité et de fiabilité des produits sud-coréens, la Forte livrable en berline ou 5 portes est l’image même de l’auto sans souci, celle toujours prête à rendre le meilleur service à son ou à sa propriétaire, hiver comme été, en ville, sur route ou sur autoroute. La bonne alliée de tous les jours en somme.
 
Il existe d’autres marques qui proposent des sous-compactes tout aussi intéressantes que celles présentées ci-dessus, mais elles sont parfois plus dispendieuses, ne disposent pas du même réseau de distribution que les Japo-naises ou les Sud-Coréennes. Quand aux Américaines, sachez que leur temps est compté, les trois anciens géants ont décidé de concentré leurs efforts là où ils règnent en maître incontestés, entendre les camionnettes et le pick-up.
 
Si chaque marque fait preuve d’audace pour produire le véhicule électrique avec la plus grande autonomie, et avec un prix d’achat devant se rapprocher de celui d’un véhicule à combustion, les habitudes des consommateurs changent plus lentement: on sent une légère hausse des ventes mais ce n’est pas encore cela.