Football américain

Ryan Russell de la NFL fait son coming out bisexuel

Yannick LeClerc
Commentaires

Depuis plusieurs années, le monde du sport est marqué par des coming out de la part d'athlètes de tous les horizons. Le dernier en date à sortir du silence est le joueur de football américain Ryan Russell. Amoureux, il a présenté son conjoint.

S'offrant une tribune libre sur le site ESPN.com, jeudi 29 août 2019, le joueur de football américain ( National Football League, dite NFL ) Ryan Russell a décidé de rendre publique sa bisexualité. Le sportif de 27 ans, passé par l'équipe des Dallas Cowboys et aujourd'hui sans contrat, est amoureux d'un homme.

" Ma vérité est la suivante : je suis un talentueux joueur de foot, un très bon écrivain, un fils aimant, un frère protecteur, un ami loyal et un homme bisexuel ", écrit-il. Ryan Russell motive sa démarche après un récent entretien d'embauche au cours duquel il a réalisé qu'il se devait d'être honnête avec tout le monde sur sa sexualité. "Au-delà de la question de l'amour, de l'admiration et du respect, je veux que la prochaine équipe qui me signe m'évalue pour ce que je suis en sachant qui je suis vraiment. Je veux vivre mon rêve de joueur pro comme je l'ai toujours rêvé et je veux être sincère sur la personne que j'ai toujours été ", ajoute-t-il. 

Poursuivant sa démarche jusqu'au bout, il a présenté son amoureux sur son compte Instagram. Il a ainsi posté une photo de lui avec son chéri Corey O'Brien, un séduisant danseur professionnel basé à Los Angeles, et a reçu de jolis messages de la part de ses presque 30 000 abonnés. Ryan Russell, qui occupe le poste de plaqueur défensif, a passé trois saisons dans la NFL auprès des Cowboys de Dallas et des Buccaneers de Tampa Bay. Il a malheureusement passé son année 2018 sans travail à cause d'une blessure à l'épaule. 

" Je suis triste en voyant qu'il n'y a aucun joueur ouvertement LGBTQ dans la NFL, la NBA, le baseball majeur ou la LNH. Je veux changer ça. Pour moi, pour d'autres athlètes qui ont les mêmes objectifs que moi et pour les générations de sportifs LGBTQ à venir ", affirme-t-il.